Algérie Télécom perd son monopole sur l’accès internet, la portabilité du numéro mobile instaurée

17:56  mercredi 28 décembre 2016 | Par Hadjer Guenanfa | Actualité 

Algérie Télécom va bientôt perdre son monopole sur les services de téléphonie fixe et d’Internet. C’est ce que prévoit l’avant-projet de loi relatif aux règles générales relatives à la Poste et aux Communications électroniques examiné et approuvé, ce mercredi 28 décembre, en Conseil des ministres.

« Au titre du développement des communications électroniques, il est notamment proposé la mise en place du principe de dégroupage des boucles locales », indique le communiqué de la présidence de la République.

Le communiqué ne précise pas si le dégroupage sera total ou partiel. Mais cette mesure va permettre l’arrivée de fournisseurs d’accès internet alternatifs.

Dans la téléphonie mobile, le texte introduit la portabilité du numéro donnant le droit au client de conserver son numéro en cas de changement d’opérateur.

Le projet de loi propose aussi un « renforcement des prérogatives de l’autorité de régulation de la Poste et des Communications électroniques, ainsi que la création d’une Agence de gestion des fréquences radioélectriques ».

Dans son intervention après l’approbation de ce projet de loi, le président de la République a appelé le gouvernement « à accélérer le développement des services de la Poste et des Communications électroniques, notamment l’augmentation des débits et capacités offertes pour le service du Net », selon la même source.