search-form-close
Algériens bloqués à l’étranger : plus de 9 500 rapatriés avant le début de la 3e phase

Algériens bloqués à l’étranger : plus de 9 500 rapatriés avant le début de la 3e phase

La deuxième opération de rapatriement des Algériens bloqués à l’étranger à cause de la pandémie de Covid-19 a permis à 9 536 citoyens de regagner le pays entre le 20 et le 30 juillet, indique ce dimanche le ministère des Affaires étrangères.

Le rapatriement s’est fait à partir de 32 pays et à bord de 42 vols et deux traversées maritimes, précise-t-il. Dans un précédent bilan arrêté au 27 juillet, le même responsable avait fait état, mercredi 29 juillet, de 8511 Algériens rapatriés.

Le 28 juillet, 366 citoyens ont été rapatriés de France (deux vols à partir de Montpellier et un de Paris), 303 du Royaume-Uni et 102 d’Ukraine. Le 29, ce sont 458 Algériens bloqués en France qui ont pu regagner le pays à bord de deux vols à partir de Marseille et un autre de Lyon.

Enfin, le 30 juillet, 129 citoyens ont été rapatriés de Moscou (Russie), 203 de Doha (Qatar) et 235 autres de Washington (États-Unis).

D’autres vols ont eu lieu le 31 juillet, soit le jour même de l’Aïd el Adha, selon la même source qui n’a toutefois pas précisé le nombre de citoyens concernés. La différence entre le nombre de personnes réellement rapatriées et celui prévu dans les programmes annoncés, le MAE l’explique par le fait que certains renoncent à rentrer au pays à la dernière minutes, tandis que d’autres n’ont pas pu rejoindre les points de ralliement.

Outre la troisième phase de l’opération qui devrait démarrer le 5 août, le MAE a indiqué que les citoyens Algériens bloqués en Tunisie ainsi que ceux qui ont rejoint ce pays à partir d’autres destinations, seront rapatriés à partir de ce lundi 3 août à travers les frontières terrestres entre les deux pays, de même que les ressortissants tunisiens et les étrangers résidents en Algérie. L’opération touchera 500 personnes.

Mercredi dernier, le même responsable avait annoncé qu’une troisième opération est prévue après l’Aïd, du 4 au 9 août, avec 13 vols au programme, dont neuf à partir de quatre grands aéroports internationaux (Paris, Doha, Istanbul et Dubaï).

  • Les derniers articles