search-form-close
Algériens et Égyptiens enterrent définitivement la hache de guerre

Algériens et Égyptiens enterrent définitivement la hache de guerre

« Nous espérons tous que l’Algérie remporte le trophée. » Le souhait revient avec insistance chez la majorité écrasante des Égyptiens rencontrés au Caire.

Beaucoup s’engagent en effet à soutenir l’équipe nationale de football vendredi en finale de la CAN-2019 face au Sénégal, au stade international du Caire, dix années après la triste mésaventure vécue par les Verts en Égypte.

Le 14 novembre 2009, le bus de l’équipe nationale était caillassé peu après l’arrivée de la délégation algérienne au Caire pour disputer son match décisif face à l’Égypte dans le cadre de la 6e et dernière journée des qualifications pour le Mondial-2010 en Afrique du Sud.

Plusieurs joueurs algériens avaient été blessés à la suite de cette ignoble agression. Les supporters algériens venus soutenir les joueurs du sélectionneur de l’époque, Rabah Saâdane, avaient vécu l’enfer dans la capitale égyptienne : intimidations, insultes, agressions verbales et même physiques, tout était permis pour certains Égyptiens afin de permettre à leur équipe d’arracher leur qualification pour le Mondial-2010.

En s’imposant au bout d’un match intense (2-0) et une égalité parfaite entre les deux équipes, l’Égypte s’était offert un match barrage contre l’Algérie. Le stade d’Omdurman à Khartoum avait abrité le match barrage qui avait permis aux Verts de signer leur grand retour sur la scène mondiale après 24 ans d’absence. Antar Yahia avait délivré les siens d’un puissant tir en seconde période, une réalisation passée à la postérité.

À l’occasion de cette CAN-2019, l’équipe nationale effectue son retour au pays des Pharaons au moment où les Égyptiens se sont plutôt « assagis ». Ils se rangent plutôt du côté de l’Algérie.

« J’avais souhaité une finale 100% arabe entre l’Algérie et la Tunisie, mais les Tunisiens ne sont plus là. Donc je vais être de tout cœur avec les Algériens contre le Sénégal, le trophée doit être remporté par un pays arabe », espère Ahmad, marchand d’objets artisanaux dans le très populaire quartier commercial de Khan Khalili, en plein centre de la capitale égyptienne.

Des regrets….

Dix ans après les tristes événements de 2009, les Égyptiens se souviennent de ce jour où les Verts ont été agressés, des images qui avaient fait à l’époque le tour du monde.

« Nous sommes deux pays frères, le football ne doit pas nous diviser. Vous êtes les bienvenus en Égypte, c’est votre pays », lance de son côté Mustapha, chauffeur chez Uber, une application de transport pour particuliers très en vogue au Caire.

Les Égyptiens paraissent nourrir des regrets à chaque fois que le sujet des événements de 2009 est abordé.

Avec un large sourire, Mahmoud admet que l’équipe nationale « avait été mal accueillie ». « Il y’avait des enfants qui lançaient des pierres, mais ce sont des actes isolés. Je peux dire qu’il s’agissait d’un complot de l’ancien président de la Fédération égyptienne (Samir Zaher, ndlr). En tout cas, cela ne reflétait nullement l’éducation et les traditions du peuple égyptien », dit-il.

Dix ans après, la hache de guerre est définitivement enterrée. Le constat est vite vérifié dès le début de cette CAN-2019 : journalistes ou supporters, les Algériens sont bien accueillis.

« Vous êtes un peuple extraordinaire, ici vous êtes chez vous », lancent la plupart des Égyptiens rencontrés dans les différents quartiers du Caire.

Toutefois, si une grande partie du public égyptien soutiendra l’équipe nationale en finale, certains disent clairement qu’ils encourageront les Sénégalais.

En demi-finale disputée dimanche face au Nigeria (2-1), quelques supporters égyptiens n’avaient pas caché leur joie après l’égalisation nigériane.

« Je peux vous dire qu’ils sont une minorité », assure Ali, vendeur de jus de fruits, une activité très répandue en Égypte.

Une chose est sûre, il y aura beaucoup de supporters égyptiens qui vont encourager les coéquipiers du capitaine Riyad Mahrez face au Sénégal, ce qui était impensable il y a seulement quelques années eu égard de la rivalité sportive entre les deux pays en football et aux événements de 2009.

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

close