search-form-close
Angleterre : Arsenal et Liverpool renversants, Chelsea efficace

Angleterre : Arsenal et Liverpool renversants, Chelsea efficace

Arsenal et Liverpool ont remporté deux derbies mémorables dimanche lors de la 14e journée de Premier League: les “Gunners” ont dominé le choc du nord de Londres en humiliant Tottenham (4-2), tandis que les “Reds” ont battu Everton après six minutes de temps additionnel.

Un peu plus tôt, Chelsea avait dominé Fulham sans forcer (2-0) dans l’affiche de l’ouest de Londres.

La victoire permet à Liverpool (36 pts) de rester au contact du leader Manchester City (38 pts). Derrière, Chelsea remonte à la troisième place (31 pts), ça se resserre ensuite avec Arsenal (4e), revenu à hauteur de Tottenham (5e avecc 30 pts).

. Liverpool-Everton : au bout du bout…

Personne ne l’attendait plus. Pourtant l’improbable but est venu à la 96e minute grâce à Origi, après une incroyable erreur de Pickford.

Voulant sans doute éviter un dernier corner, le gardien n’a pas sorti la reprise complètement dévissée de Van Dijk. Le ballon en cloche a rebondi sur la barre, revenant sur Origi, qui n’a eu plus qu’à le pousser dans le but… Alors que Van Dijk et Jürgen Klopp s’était déjà retourné de dépit!

Entendant la réaction d’Anfield, le technicien allemand s’est alors précipité comme un fou vers le rond central pour prendre Becker dans les bras. Une réaction qui s’explique par le suspense de ce derby équilibré, surtout marqué par les occasions gâchées par Mané, Shaqiri et Origi pour les “Reds”, Mina, Gomes et Walcott pour les “Toffees”.

Une victoire qui prend des airs de bol d’air pour Liverpool, après la défaite à Paris en Ligue des champions (2-1), mais un succès qui ne devrait malgré tout pas rassurer un “Fab Three” Mané-Salah-Firmino à nouveau décevant.

. Arsenal-Tottenham : la folie bascule en faveur des “Gunners”

Il y a eu tous les ingrédients d’un bon derby! Des échauffourées, un carton rouge en fin de match (Vertonghen), une pluie de buts et une ambiance électrique…

Mais dans ce maelstrom d’émotions, Unai Emery et les siens ont réussi à garder la tête la plus froide, malgré un trou d’air en première période qui leur à coûté deux buts en quatre minutes.

Après l’ouverture du score d’Aubameyang, sur un penalty provoqué par une main de Vertonghen (10), les “Spurs” sont revenus grâce à une tête de Dier (30), qui en a profité pour provoquer les supporters et déclencher une bagarre avec les remplaçants d’Arsenal Lichtsteiner, Ramsey et Lacazette, qui s’échauffaient.

Holding a ensuite touché Son dans la surface, puis Kane a transformé le penalty pour doucher l’enthousiasme de l’Emirates Stadium (34).

Emery a alors fait parler sa science pour relancer son équipe, en faisant entrer Lacazette et Ramsey dès la mi-temps, aux dépens de Mkhitaryan et Iwobi.

A nouveau dominateurs, les Gunners ont renversé le match grâce à un bijou d’Aubameyang sur un service de Ramsey. Le Gabonais a réussi une frappe enroulée parfaite de plus de vingt mètres (56) pour égaliser et s’installer en tête du classement des buteurs de la Premier League (10 buts).

Lacazette a ensuite assommé les Spurs, en marquant avec l’aide de Dier (75), puis Torreira a scellé le derby (77) dans un stade en délire.

“Nous avons eu un moment de faiblesse, mais à la mi-temps, nous étions confiants”, a apprécié Aubameyang sur Sky Sports. “Nous avons parlé, nous savions que nous pouvions le faire. Avec les fans, l’ambiance, nous nous sentions forts et nous pouvions aller chercher la victoire. (…) Nous n’avons pas abandonné. C’est la mentalité.”

Un état d’esprit qui permet aux Gunners d’enchaîner un 19e match consécutif sans défaite: le chapitre Emery est désormais ouvert en grand.

. Chelsea-Fulham : Goliath croque David

Les hommes de Maurizio Sarri ont bien rebondi contre la lanterne rouge après deux sorties décevantes, contre Everton (0-0) puis une lourde défaite contre Tottenham (3-1). “Aujourd’hui, il fallait un résultat. C’est une très bonne réaction”, a salué l’Italien.

N’Golo Kanté, critiqué par Sarri pour sa performance contre Tottenham, a récupéré un ballon dans les pieds de Seri pour lancer Pedro pour l’ouverture du score dès la quatrième minute. En fin de rencontre, Loftus-Cheek a tué le match sur un service d’Hazard (82).

close