search-form-close

Bouteflika fixe de nouvelles conditions pour le recrutement des officiers de l’armée

Un décret présidentiel signé par le président Abdelaziz Bouteflika fixe de nouvelles conditions de recrutement des officiers de carrière de l’Armée nationale populaire.

Le décret n° 18-97, publié ce dimanche 22 avril au Journal officiel, dispose que “le recrutement des officiers de carrière, à partir de la vie civile ou par reconversion parmi les sous-officiers de carrière et contractuels en activité de service est subordonné à la réalisation du plein emploi du potentiel présent dans les rangs ».

Le nouveau texte conditionne le recrutement d’officiers à partir de la vie civile ou par reconversion via des appels à candidature.

“Toute opération de recrutement d’officiers de carrière, à partir de la vie civile ou par reconversion, parmi les sous-officiers de carrière et contractuels, doit faire l’objet d’un appel à candidature ». (Article 4).

Le nouveau décret précise que les officiers de carrière sont recrutés sur “concours par la voie des écoles militaires”. Premièrement à “partir de la vie civile, parmi les candidats titulaires de diplômes de graduation ou de post-graduation délivrés par les universités ou les grandes écoles ; ou du baccalauréat.” Deuxièmement par “reconversion, parmi les sous-officiers de carrière et contractuels en activité de service”. Ces derniers doivent être “titulaires de diplômes de graduation ou de postgraduation délivrés par les universités ou les grandes écoles”. Ils doivent justifier ” au minimum, d’un niveau universitaire de deuxième année accomplie”.

En outre, les recrutements d’officiers de carrière de l’ANP est ouvert aux femmes et aux hommes. Et la “condition de célibat n’est pas exigée aux candidats au recrutement par reconversion, parmi les sous-officiers de carrière et contractuels ».

Le décret fixe aussi la “limite d’âge supérieure à 19 ans, majorée du nombre d’années minimum requis pour l’obtention du diplôme, pour les candidats issus de la vie civile, titulaires d’un diplôme de graduation ou de post-graduation”. Et à “28 ans pour les candidats issus de la catégorie des sous-officiers de carrière et contractuels, titulaires de diplômes de graduation ou de post-graduation”.  Pour les candidats issus de la catégorie des sous-officiers de carrière et contractuels, justifiant, au minimum, d’un niveau universitaire de deuxième année accomplie, la limite d’âge est fixée à 26 ans.

close