search-form-close
CAN-2021 : le Cameroun réagit aux déclarations de Bernaoui

CAN-2021 : le Cameroun réagit aux déclarations de Bernaoui

Le président de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot) Seidou Mbombo Njoya, a réagi ce lundi 29 juillet aux déclarations du ministre de la Jeunesse et des Sports Raouf Salim Bernaoui sur l’éventualité de voir l’Algérie reprendre l’organisation de la CAN-2021 en remplacement du Cameroun.

« Il n’y a pas d’équivoque, le Cameroun organisera la CAN-2021. Le passage de témoin a eu lieu. Les propos du ministre algérien des Sports ont été déformés. Nous sommes sereins », a affirmé le premier responsable de la Fecafoot, selon le compte Twitter officiel de la fédération camerounaise.

Invité jeudi sur le plateau d’El-Heddaf TV, Raouf Salim Bernaoui a déclaré qu’il a été « demandé à l’Algérie de se tenir prête en cas du retrait de la CAN-2021 au Cameroun. Les autorités ont donné un accord à la FAF pour se présenter au cas où le Cameroun n’y arriverait pas », tout en soulignant que l’Algérie a les moyens d’organiser la compétition.

Contacté par le site officiel de la Fecafoot, le secrétaire général de la FAF Mohamed Saâd, a appuyé les propos tenus par le président de l’instance camerounaise.

« Je peux vous assurer que les propos de notre ministre ont été totalement déformés. La question qui lui a été posée a été simple : est-ce que l’Algérie a les moyens d’organiser le CAN ? La réponse du ministre a été oui, mais pas pour prendre la place du Cameroun. L’Algérie qui vient d’être sacrée championne d’Afrique souhaiterait disputer la prochaine CAN au Cameroun, un pays frère. Donc, il n’y a pas de raison particulière pour créer la polémique. On encourage le Cameroun, on le soutient à fond pour organiser la CAN-2021. L’Algérie souhaiterait également organiser un jour la CAN. J’espère que ma déclaration va recadrer le débat et calmer un peu les esprits. La déclaration du ministre a été limpide et claire, mais dans les heures voir les jours à venir il va apporter des précisions par rapport à cette polémique pour clore définitivement le débat « , a-t-il indiqué.

La Confédération africaine de football (CAF) avait décidé en janvier de retirer l’organisation de la CAN-2019 au Cameroun, et de la confier à l’Égypte, en raison du retard accusé dans les travaux des infrastructures devant abriter le tournoi.

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

close