search-form-close

Cuba achète du pétrole d’Algérie pour compenser la baisse vénézuélienne

La crise économique qui secoue le Venezuela a incité Cuba à se tourner vers un autre partenaire commercial en ce qui concerne la livraison de pétrole. Extrêmement dépendant du Venezuela en matière d’approvisionnement pétrolier, La Havane souffre des dysfonctionnements que connaît Caracas. Le pays géré par Nicolas Maduro éprouve des difficultés à honorer ses commandes – établies dans le cadre d’un programme d’assistance – envers l’île, car les coupures de courant, le manque d’investissements et les retards de paiement ont diminué sa production pétrolière.

Sur la même lancée que 2017

« En 2017, nous avons livré un total de 2,1 millions de barils de pétrole brut à Cuba », a déclaré Omar Maaliou, vice-président commercial et marketing de Sonatrach, rapporte Reuters. « Nous ferons la même chose cette année. » Cuba a acheté du brut algérien pour la première fois en 2016. La compagnie pétrolière publique vénézuélienne, PDVSA, avait auparavant fourni des cargaisons d’autres types de pétrole brut léger à l’île.

close