Elim Mondial 2022 : Quelles sont les chances de qualification des Fennecs ? — TSA
search-form-close
Elim Mondial 2022 : Quelles sont les chances de qualification des Fennecs ?

Elim Mondial 2022 : Quelles sont les chances de qualification des Fennecs ?

En attendant que les tirages au sort des poules qualificatives pour le mondial Qatari ne se fasse, les diverses sélections se préparent. Les journées FIFA des mois de septembre et d’octobre ont servi de cadre à plusieurs rencontres amicales. Les pays s’en sont servis pour régler les derniers détails avant les rencontres officielles qui les attendent. Pour les pays africains, elles ont servi d’occasion pour deux échéances. Il y a non seulement les éliminatoires de la CAN Cameroun 2021 qui se profilent à grand pas car devant démarrer en novembre prochain, mais aussi, les éliminatoires du mondial dont les dates ne sont pas encore définies clairement. Les rencontres amicales récentes, cibles de paris sportif, ont donc servi de test aux diverses formations pour mieux affronter ces deux échéances. L’un des pays attendus lors de ses éliminatoires est l’Algérie qui comptent participer au prochain mondial. Quelles sont les chances des Fennecs de se retrouver au Qatar en 2022 ?

Le mode de qualification

Avant d’évoquer les chances des Fennecs d’être au Qatar, il est important de revenir sur le mode de qualification. Les qualificatifs en Afrique se feront en trois étapes. Il aura d’abord les préliminaires, puis les éliminatoires et enfin les barrages. Les préliminaires concernent les pays mal classés. Ils auront à s’affronter en aller-retour. Les vainqueurs de ce tour seront les qualifiés pour les phases des poules. Ce n’est donc qu’après cette étape que les groupes pour les éliminatoires seront constitués ou être au complet. A l’issue des cette étape, les premiers de chaque poule seront qualifiés pour les barrages. Et enfin, les premiers s’affronteront pour dégager les représentants africains pour Qatar 2022. C’est ainsi le processus de qualification dans la zone Afrique des qualificatifs pour le mondial Qatari.

Le chapeau 1, une chance pour les Fennecs

Les chapeaux sont en général un bon ou mauvais signe. Plus vous vous retrouvez dans les profondeurs, et moins vous êtes lotis. En effet, compte tenu du tirage au sort, les pays du même chapeau ne peuvent pas se rencontrer. Or les pays sont repartis dans ces chapeaux en tenant compte de leur classement du moment. Les plus forts se retrouvent ainsi dans un même chapeau, les moins faibles, et ainsi de suite. Selon les chapeaux faits par la CAF pour les éliminatoires de la Coupe du Monde, l’Algérie se retrouve dans le pot 1, donc sera tête de lice. Les Fennecs auront donc à affronter des adversaires moins forts qu’eux sur le papier. C’est une opportunité que les champions d’Afrique ne vont pas laisser passer. Ils peuvent se retrouver ainsi dans une poule dans laquelle, ils feront cavaliers seuls. Mais ça ne sera pas la fin. Ils doivent affronter les barrages.

Les barrages, un obstacle mais …

Exemptés des préliminaires, l’actuel 38ème au classement FIFA de ce mois d’octobre pourrait se retrouver aux barrages du mondial s’il négocie bien les phases de groupes. Les signaux sont au vert pour une telle qualification. Atteindre les barrages n’est donc pas le plus difficile à faire à faire pour les Fennecs car ils se retrouveraient au milieu des pays ‘’moins forts’’ qu’eux. La partie la plus compliquée est l’étape finale car la qualification se jouera en deux rencontres contre un premier de l’une des poules. Ce premier pourrait être l’un des pays qui se sont retrouvés dans le même chapeau que lui, c’est-à-dire le chapeau 1. Cette double confrontation sera cruciale. 

  • La première chance pour Djamel Belmadi de sa qualifier dans ce cas est la possibilité de recevoir au match retour. Il aura pris le temps d’analyser la situation du début et de mesurer l’ampleur du match qui l’attend retour. La mission sera à ce moment là très claire et il pourra prendre des dispositions pour la manche retour.
  • – La seconde chance est de bien négocier le match aller. Si le match aller est à domicile, une victoire sans encaisser de but est très primordiale. En revanche s’il est à l’extérieur, un match nul est mieux. Une victoire ne sera pas de trop. Mais il vaut mieux ne pas perdre hors de ses bases pour éviter beaucoup de calculs par la suite. 

L’Algérie a toutes les cartes pour se retrouver au Qatar en 2022. Mais attention, il ne faut pas minimiser les autres nations car cela pourrait être un piège.

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

close