search-form-close
EN : Zetchi s’exprime pour la première fois sur sa mise à l’écart par Bensalah

EN : Zetchi s’exprime pour la première fois sur sa mise à l’écart par Bensalah

Le président de la FAF Kheireddine Zetchi a réagi ce vendredi 6 septembre, pour la première fois, sur sa mise à l’écart de la liste des personnes décorées de la médaille de l’Ordre de mérite national, lors de la cérémonie organisée au Palais du peuple, samedi 20 juillet, au lendemain de la victoire des Verts en finale de la CAN 2019 en Egypte.

« Lors de cette cérémonie, je ne m’attendais pas du tout à ce que je sois écarté de la liste des personnes décorées. Je ne comprends pas les raisons. Depuis mon arrivée à la tête de la FAF, j’ai essayé de donner le meilleur de moi-même en toute sincérité, ça été très mal vécu, mais il y a des choses qu’on oublie », a lâché Zetchi sur les ondes de la radio chaîne III, ce vendredi.

Il s’agit de la première sortie médiatique de Zetchi, un mois et demi après la campagne victorieuse de l’Algérie à la CAN-2019. Au lendemain de ce sacre, des rumeurs avaient circulé sur l’avenir du président de la FAF.

Aujourd’hui, Zetchi confirme avoir songé à démissionner de son poste. « Pour être très clair, oui. Il y a eu une saturation après deux années passées à la FAF dans des conditions extrêmement pénibles. L’héritage était lourd, nous n’avons pas été épargnés par les critiques. Nous avons subi des attaques. Tout ce cumul d’événements a fait qu’au retour de la CAN-2019, j’étais en pleine réflexion concernant mon avenir », a-t-il avoué.

Le président de la FAF dit ensuite avoir changé d’avis. « Mais il y a eu des projets que nous avons lancés. J’ai bien réfléchi. Je suis revenu à la raison en décidant de terminer mon travail entamé avec des gens plus intelligents », a-t-il expliqué.

Zetchi est revenu sur le trophée continental, le deuxième pour l’Algérie après 29 ans de disette, tout en relevant l’importance de capitaliser cette consécration.

« C’est un titre qui a donné beaucoup d’émotion au peuple algérien. Nous attendions ce sacre depuis 29 ans (…) Ce sacre est exceptionnel, grâce à un groupe de joueurs merveilleux, qui ont fait un parcours extraordinaire. C’était l’union sacrée pendant tout un mois au sein de l’équipe, mais également au pays. Nous sommes fiers d’avoir procuré une telle joie, je rends hommage à tout le peuple algérien qui a réservé un accueil magique à l’EN. Nous devons maintenant capitaliser ce sacre en invitant la famille du football à un brainstorming, dans l’objectif d’établir un rapport sur notre expérience africaine », a-t-il suggéré.

Le président de la FAF a tenu à infirmer les informations faisant état de ses divergences avec le sélectionneur national Djamel Belmadi : « Mes relations avec Belmadi sont excellentes sur le plan professionnel et fraternelles sur le plan humain », a-t-il assuré, en révélant que l’équipe nationale jouera en octobre prochain deux « grands matchs amicaux, dont une face à une sélection sud-américaine ».

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

close