search-form-close

FLN : Ould Abbas défie ses adversaires, se justifie sur son appel au 5e mandat

Djamel Ould Abbas, le Secrétaire général du FLN a annoncé ce samedi 21 avril à Djelfa un nouveau report de la réunion du Comité central du parti, qui ne se tiendra pas donc avant le Ramadan comme il avait promis récemment.

À partir de Djelfa où il a réuni ses cadres, Ould Abbas a affirmé que « le travail de la commission chargée d’évaluer le bilan des 20 ans du président Bouteflika à la tête du pays sera achevé dans 3 à 4 semaines ».

Le rapport de cette commission, rappelons-le, est inscrit par la direction du FLN parmi les points essentiels du prochain CC.

Qu’est-ce qui motive cet énième report du CC ?  Ould Abbas a-t-il  peur de la confrontation? Le SG du FLN veut faire croire le contraire : « L’époque de la collecte des signatures pour destituer le SG du FLN est révolue », a-t-il lancé à l’adresse de ses détracteurs, qui réclament une réunion du CC dans les plus brefs délais.

Mais le SG du FLN s’est montré à l’occasion de sa sortie d’aujourd’hui déstabilisé, pas très confiant de lui et surtout peu bavard contrairement à ses habitude.

Dans son discours, Ould Abbas est revenu sur l’appel lancé au président de la République de briguer un cinquième mandat, attestant que « la décision reviendra au président Bouteflika ». « Je n’ai fait en fait que refléter l’avis de 700.000 militants qui ont émis le souhait de voir le président poursuivre son œuvre », a-t-il justifié.

Par ailleurs, Ould Abbas s’est dit « satisfait » de la démarche du gouvernement qui va de son côté évaluer le travail du président.

close