France : la présence d'un insecte provoque une fausse alerte attentat — TSA
search-form-close
France : la présence d’un insecte provoque une fausse alerte attentat

France : la présence d’un insecte provoque une fausse alerte attentat

Le climat de psychose perdure en France. Dernier épisode en date, des unités armées de la police se sont déplacées ce mercredi dans un lycée à Aix-en-Provence suite à une alerte attentat pour finalement constater qu’il s’agissait d’un insecte qui avait provoqué l’affolement dans une classe, rapporte ce jeudi Le Figaro.

Le malentendu a été provoqué lorsqu’un bourdon, insecte commun de la région Bouches-du-Rhône, a fait irruption dans une classe de seconde (première année secondaire) du lycée Paul Cézanne d’Aix-en-Provence. Sa présence a provoqué l’affolement de la classe composé en majorité de filles, qui se sont retranchées au fond de la salle en criant.

Le chahut provoqué par cet insecte a causé l’inquiétude de la classe du dessous, qui étendait des cris et les pas lourds d’un mouvement de panique. Le professeur de la classe du dessous décide alors d’appliquer les consignes de confinement qui ont été prévues en cas d’attentat terroriste. L’exercice, qui avait été répété quelques semaines plus tôt dans l’école, consiste à faire en sorte que toute la classe se cache. Mais dans l’agitation, certains élèves ont décidé d’envoyer des vidéos et d’appeler leurs parents, qui ont aussitôt appelé la police au téléphone.

« Il y a eu plusieurs appels en même temps, alors on s’est inquiété et j’ai demandé qu’on appelle tous les équipages disponibles. Y compris la BAC », a expliqué un commissaire cité par la même source. Quelques minutes plus tard, une unité de douze policiers, armés de fusils d’assaut, arrive dans l’établissement pour constater qu’il ne s’agit finalement qu’un insecte.

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

close