search-form-close

Hanoune : la reforme politique promise par Bouteflika a “complètement échoué”

Louisa Hanoune fait un bilan positif de la campagne de collecte de signatures pour la lettre envoyée au président de la République appelant à des élections pour une assemblée nationale constituante afin de trouver « une issue politique à la crise ».

| LIRE AUSSI : Louisa Hanoune demande à Boutefllika de convoquer des élections pour une assemblée constituante

« Les premières données que nous avons (recueillies) depuis le lancement de la campagne de collecte de signatures montre que celle-ci est prometteuse. Il y a un débat qui est ouvert », a déclaré la secrétaire générale du PT à l’ouverture de la réunion de la coordination nationale de l’organisation des jeunes pour la révolution ce vendredi 16 mars à Zéralda.

Selon elle, de hauts responsables au sein de l’État ont exprimé leur accord même s’ils ne peuvent pas signer la pétition. Louisa Hanoune a rappelé qu’une assemblée nationale constituante n’était pas comparable au Parlement ou à l’Assemblée populaire nationale . Une assemblée constituante « a pour mission la refondation nationale générale », a-t-elle dit. La secrétaire générale du PT a également précisé que cette initiative est adressée au peuple entier sans aucune exclusion. « Les hommes d’affaires peuvent également prendre part à ce processus (…) Nous avons besoin de protéger le pays », a-t-elle ajouté.

Louisa Hanoune a expliqué que cette initiative a été adressée au président de la République parce qu’il est “responsable devant la nation”. « Elle s’adresse au président de la République parce qu’il est responsable devant la nation. Il a promis une réforme politique et celle-ci a complètement échoué », a-t-elle estimé.

Pour la secrétaire générale du PT, l’Algérie risque de se retrouver dans une situation dangereuse lors des élections en 2019. « Si on laisse l’opacité et les convulsions, on arrive en 2019 dans une situation dangereuse », a-t-elle signalé. Cette situation pourrait provoquer une intervention étrangère, selon elle.

close