Inquiétude sur le sort d’un jeune activiste du Hirak arrêté jeudi à Alger — TSA
search-form-close
Inquiétude sur le sort d’un jeune activiste du Hirak arrêté jeudi à Alger

Inquiétude sur le sort d’un jeune activiste du Hirak arrêté jeudi à Alger

Brahime Lalami a été arrêté jeudi 31 octobre à Alger. Le jeune activiste du Hirak s’était rendu dans la capitale pour prendre part à la marche du 1er novembre.

Depuis, ses proches et les avocats qui défendent les détenus du Hirak sont sans nouvelles de lui. Alors que tous les manifestants arrêtés jeudi et vendredi ont comparu devant les tribunaux, Brahime Lalami reste introuvable.

Ce matin, le Comité national pour la libération des détenus (CNLD) a affirmé ne pas avoir d’informations sur le cas du jeune activiste. « Pour les nombreuses personnes qui nous ont contactés au sujet de l’activiste Brahime Lalami, arrêté jeudi 31 octobre à la Place des Martyrs à Alger, on tient à préciser que nombreux ceux qui sont à la recherche de son lieu de détention sans pouvoir confirmer car des informations ont circulé qu’il aurait été transféré d’Alger vers Constantine mais pour l’instant ça reste toujours sans confirmation officielle », écrit le CNLD.

« Une avocate de Constantine qui a passé l’après-midi de ce lundi 4 novembre à faire le tour des commissariats de Constantine n’a pas trouvé ni de dossier, ni sa détention, alors qu’un autre activiste et militant des droits de l’Homme fait part de la détention de Brahime Lalami dans un centre de l’ex-DRS à Constantine », poursuit le Comité.

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

close