search-form-close
La marque française Wiko lance sa première usine de smartphones en Algérie

La marque française Wiko lance sa première usine de smartphones en Algérie

Après le géant Samsung, c’est au tour de la marque française Wiko de lancer une usine d’assemblage de smartphones en Algérie. « Wiko Algérie annonce le lancement de sa première usine africaine d’assemblage de smartphones en Algérie (…) Le choix de l’Algérie pour installer sa première unité d’assemblage de smartphones en Afrique est une décision stratégique qui engage Wiko sur le long terme », affirme Wiko, dans un communiqué publié ce lundi 12 février.

 « La marque Wiko est présente en Algérie depuis 2013 et a pu nouer des liens forts avec les consommateurs algériens et la société en général. L’Algérie était donc une évidence pour nous, du fait aussi du potentiel de notre marque et au regard des performances de Wiko dans ce pays », a déclaré le Directeur régional de Wiko pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord, Didier Carmeille.

Pour s’implanter en Algérie, Wiko s’est associé avec Sacomi Electronics pour « répondre à la fois aux critères d’assemblage en SKD demandés par le gouvernement, aux normes de qualité internationales et à ses propres cahiers des charges pour assurer l’assemblage de smartphones de qualité répondant aux normes internationales. »

L’usine permettra la création de « 100 emplois directs, avec pour objectif de doubler ce nombre d’ici 6 à 8 mois, en plus de 200 autres emplois indirects au sein de l’écosystème de l’usine. »

Wiko, qui appartient au fabricant chinois Tinno, a pour « ambition d’assembler à terme plus de 1 million de smartphones par an en Algérie », et d’être présent dans « le top 3 des ventes de smartphones en Algérie pour les années futures et de développer à terme les exportations. »

close