search-form-close
L’Algérie au fond d’un nouveau classement de la connectivité à Internet

L’Algérie au fond d’un nouveau classement de la connectivité à Internet

L’Algérie a été placée à la 68e place (sur 79 pays) du classement 2019 de l’Indice global de connectivité (Global connectivity index, GCI) établi par le géant des télécommunications chinois Huawei. Le classement se base sur quarante différents indicateurs divisés en quatre principaux piliers : la demande, l’offre, l’expérience, le potentiel.

Le pays gagne une place par rapport à l’an dernier, avec un score cependant de 31 points sur 120. Sa 68e position la place aux côtés de pays tels que la Bolivie (69e), le Botswana (70ème), le Paraguay (67e) ou encore le Venezuela (66e).

« Les indicateurs GCI pour le pilier de la demande montrent une augmentation de la pénétration des ordinateurs et des smartphones, des abonnements au haut débit mobile et des services de migration vers le cloud. Ceci en dépit du fait que l’Algérie soit relativement peu performante dans l’échantillon mondial », indique le rapport, estimant « nécessaire que l’Algérie augmente ses investissements dans les TIC afin de continuer à accroître la pénétration du haut débit et l’accès des personnes à internet ».

« Vers la fin 2018, Mobilis a testé avec succès les connexions 5G dans la ville d’Oran avec le soutien technique de son partenaire Huawei », indique le rapport élaboré par Huawei. « Les taux de données obtenus ont été de 1,18 Gbps. Oran ne sera pas l’unique ville 5G, puisque l’opérateur travaille également avec d’autres partenaires pour mener les mêmes tests dans d’autres villes afin d’être prêt pour le changement global vers la nouvelle technologie en 2020 », précise le rapport.

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

close