Divers

L’attitude d’un cheval de l’armée britannique avec une Algérienne fait un carton

Une pose photo d’une vieille femme kabyle devant un palais londonien fait le buzz sur les réseaux sociaux. Les internautes de nombreux pays sont émerveillés par l’attitude d’un cheval de la garde royale britannique à l’égard de cette brave dame drapée dans une belle robe berbère.

Les vieilles femmes kabyles sont les gardiennes des traditions ancestrales algériennes. Avec leurs tenues atypiques qu’elles portent partout, elles sont facilement reconnaissables, en Algérie, mais aussi à l’étranger, en Europe ou en Amérique.

Sur la vidéo devenue virale sur les réseaux sociaux, on voit une femme se tenir droite à côté d’un cheval monté par un garde royal britannique, à l’entrée d’un palais londonien.

Les touristes ont l’habitude de se prendre en photo à cet endroit. Une pancarte sur le mur les met en garde de ne pas trop s’approcher des chevaux qui peuvent avoir une réaction inattendue.

L’attitude d’un cheval de la garde royale britannique devant une vieille kabyle fait le buzz

« Attention, les chevaux peuvent donner des coups de pied ou mordre », est-il écrit en anglais et en gros caractères. La pancarte est explicite. On voit même quelques réactions hostiles du cheval à l’égard de certains touristes qui ont tenté de trop se rapprocher de lui.

La réputation des chevaux de la garde royale est telle que certains touristes tentent de relever le défi de trop se rapprocher sans se faire mordre ou violemment repousser.

Aucun n’a semble-t-il réussi. Mais quand la femme kabyle s’approche pour se prendre en photo devant le garde et sa monture, en compagnie de deux enfants, le cheval a eu une attitude complètement différente.

Non seulement, le cheval ne l’a pas repoussée comme il venait de le faire avec tous les autres, mais il a penché la tête pour lui faire un câlin, la faisant vaciller légèrement. La vieille l’a laissé faire, tentant tant bien que mal de se tenir droite, le temps que la photo souvenir soit prise.

La scène a suscité l’admiration de nombreux internautes algériens qui ont exprimé leur fierté ainsi que leur respect pour cette dame gardienne de la culture et de l’identité algérienne.

À l’étranger aussi, elle est très commentée. « Le cheval a peut-être senti chez la femme l’odeur de l’authenticité et la simplicité du milieu d’où elle vient », commente le média arabe Al Hadath.

Les plus lus