search-form-close
Le changement climatique menace les oasis du Sahara

Le changement climatique menace les oasis du Sahara

Le réchauffement ou changement climatique menace le sort des oasis dans le désert du Sahara, affectées par la baisse des précipitations et l’avancée des sables, rapporte la radio française RFI ce mercredi.

Pour tenter d’apporter des solutions à ce phénomène, la 14e édition de la COP sur la lutte contre la désertification se déroule à New Delhi, en Inde, depuis le 2 septembre jusqu’au 13 septembre.

« Le sort aujourd’hui qui est fait aux oasis est inquiétant, d’abord parce qu’elles sont très attaquées par le changement climatique ou le réchauffement, la baisse de l’eau », explique Patrice Burger, fondateur de l’Association du Centre d’actions et de réalisations internationales (Cari), et animateur du Réseau associatif de développement durable des oasis (Raddo), cité par RFI.

« Les gouvernements ont oublié d’y mettre des hôpitaux, des systèmes éducatifs, etc. Donc, les forces vives sont parties dans les villes et il y a une partie des oasis aujourd’hui qui vivent sous perfusion. Elles ne sont pas encore perdues, mais il est temps très sérieusement qu’on s’en occupe », indique M. Burger.

La même source rapporte que dans certaines oasis de l’Adrar en Mauritanie, le désert envahit déjà les palmeraies, menaçant le mode de vie des populations sur place.

Au Maroc, des solutions s’organisent contre la désertification en mettant en place ce que l’on nomme le khettara. Il s’agit d’un système ancestral composé de galeries souterraines qui va chercher l’eau de la nappe phréatique à plus de 5 km de l’oasis.

Un tiers de la population marocaine vit dans les oasis. La disparition de ces espaces entraînerait donc des migrations importantes et incontrôlées vers les villes, d’où l’urgence des autorités afin de trouver des solutions.

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

close