search-form-close
Le Forum civil précise à propos de Bouhired, Hamrouche et Ibrahimi

Le Forum civil précise à propos de Bouhired, Hamrouche et Ibrahimi

Le Forum civil pour le changement (FCC) apporte des précisions à propos de la liste des personnalités nationales qu’il a proposées pour mener une médiation dans le cadre du dialogue national.

Dans un communiqué rendu public ce jeudi 18 juillet, le Forum indique que Djamila Bouhired, Mouloud Hamrouche et Ahmed Taleb Ibrahimi n’ont pas été dûment contactés pour faire partie de l’instance de médiation.

« Nous précisons que nous avons pris attache avec de nombreuses personnalités nationales et obtenu leur accord pour participer à la démarche. Quant à la moudjahida Djamila Bouhired, Ahmed Taleb Ibrahimi et Mouloud Hamrouche, c’est le Forum qui a pris l’initiative d’inclure leurs noms directement dans la liste pour la symbolique qu’ils représentent, leur popularité, leur passé militant et leur poids politique », lit-on dans le communiqué.

« Sans diminuer de la valeur des autres personnalités figurant dans la liste, nous estimons qu’il est inconcevable d’entamer le processus de dialogue sans ce genre d’hommes et de femmes. Nous saluons leurs positions, nous respectons leurs décisions et leurs avis et nous restons dans l’attente d’un signal de leur part. Quoi qu’il en soit, le processus de dialogue a pris la voie qui mène vers la sortie de crise », conclut le texte.

Mercredi 17 juillet, le Forum civil pour le changement, une des dynamiques ayant pris part à la conférence de la société civile en juin, a rendu publique une liste de treize personnalités proposées pour mener une médiation dans le cadre du dialogue national parmi lesquelles figurent Djamila Bouhired, Mouloud Hamrouche et Ahmed Taleb Ibrahimi.

Dans l’après-midi, Mme Bouhired a démenti avoir été contactée et encore moins avoir donné son accord. « Alors que des patriotes sont jetés en prison pour délit d’opinion, dont un officier de l’ALN, le frère Lakhdar Bouregaa, il ne peut y avoir de dialogue avec ceux qui nous menacent et nous accusent de trahison. Je réaffirme ma solidarité avec le peuple en lutte pour son émancipation citoyenne, dans la liberté, la dignité et la démocratie », a indiqué la célèbre moudjahida.

Ahmed Taleb Ibrahimi et Mouloud Hamrouche n’ont pas encore réagi.

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

close