search-form-close
Le Hirak et l’armée algérienne en débat à Washington

Le Hirak et l’armée algérienne en débat à Washington

Le think tank américain Brookings Institution organise, ce mercredi 17 juillet à Washington, une table ronde pour discuter de la crise que traverse l’Algérie depuis le début des manifestations populaires, où seront présentés les résultats d’un sondage mené en Algérie où « plus de 9000 manifestants et personnel militaire » ont été interrogés, annonce le centre ce mardi sur son site internet.

« En avril 2019, les Algériens ont destitué le président Abdelaziz Bouteflika, devenant le cinquième pays arabe à renverser un président depuis 2011. Bien que le chef de l’État ait été destitué avec succès, les manifestations se poursuivent aujourd’hui, les citoyens descendant dans la rue pour demander un changement systémique de régime. L’armée a accepté à contrecœur les exigences des manifestants d’évincer Bouteflika, mais a depuis lors tenté de gérer la transition, apparemment pour préserver ses intérêts », indique l’institution.

« Quels sont les intérêts de l’armée ? Et quelles sont les revendications des manifestants ? » seront les principaux thèmes discutés durant le panel, dans laquelle sera notamment présent l’ancien ambassadeur américain en Algérie entre 2006 et 2008, Robert Ford.

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

close