search-form-close
Le site parodique El Manchar s’éteint

Le site parodique El Manchar s’éteint

Le site d’information parodique El Manchar a annoncé ce mercredi sa décision de « suspendre » sa parution, indiquant avoir pris cette décision sous « la contrainte ».

« El Manchar, c’est fini », a annoncé le site dans un communiqué laconique publié sur sa page officielle sur le réseau social Facebook. « Après 5 ans d’existence, nous sommes contraints de suspendre notre journal », est-il indiqué. « On espère vous retrouver bientôt dans une Algérie meilleure », fait savoir le communiqué, remerciant ses lecteurs pour « fidélité, engagement et complicité ».

Le site était inaccessible ce jeudi matin, remplacé par un simple message. « El Manchar, c’est fini. On se retrouve bientôt dans une Algérie meilleure. Ou Pas », pouvait-on lire.

L’annonce de la suspension d’El Manchar a suscité une vague d’émoi auprès de ses lecteurs, certains se demandant s’il ne s’agissait pas d’une énième facétie du journal parodique et d’autres s’interrogeant sur les éventuelles pressions reçues par les responsables du site.

Le créateur du site, Nazim Baya, a quant à lui confirmé la véracité de la fermeture, demeurant cependant vague sur les raisons d’une telle décision. « Je ne croyais pas créer une telle panique en annonçant la suspension d’El Manchar. Tous ceux qui s’inquiètent pour moi je vous dis que je vais bien », a indiqué M. Baya dans une publication sur sa page Facebook. « Comme disait Baudelaire, tout être humain a au moins deux droits : celui de se contredire et celui de s’en aller. J’use du second, en mon âme et conscience », a-t-il précisé.

« Je pense déjà à lancer El Manchar El Djadid. Ça sera comme la nouvelle Algérie, c’est-à-dire semblable à l’ancien mais en pire », a-t-il par la suite ironisé.

  • Les derniers articles