search-form-close

Nouvelles tensions entre le Maroc et la chaîne France 24

Nouvelle poussée de fièvre entre le Maroc et la chaîne de télévision publique française France24. Selon une information de Medias24 le ministère de la Communication a adressé une lettre de protestation à la direction de la chaîne pour exprimer son « indignation » au sujet du « traitement partial et tendancieux » réservé fin février notamment à l’affaire Bouachrine. Les débats auraient ainsi, selon le département de Mohamed Laârej, « orientés » contre « le Maroc et ses institutions ».

 

Ce n’est pas la première fois que des tensions surgissent entre Rabat et France 24. En juin 2017, le correspondant de la chaine publique française a reçu l’ordre oral de cesser toute activité sur le territoire national au motif que sa couverture des manifestations populaires dans le Rif ne serait « pas neutre ». Un mois plus tard, une polémique éclatait en raison de l’utilisation d’images de violences au Venezuela pour illustrer les manifestations du Hirak à Al Hoceima…

 

Le ministre de la Culture et de la communication avait aussi adressé une lettre de protestation à Marie-Christine Saragosse, présidente-directrice générale de France Médias Monde.

 

 Plus d’actu sur ledesk.ma

close