search-form-close
Pr. Ryad Mehyaoui : « J’appelle les Algériens à se ressaisir et à porter le masque »

Pr. Ryad Mehyaoui : « J’appelle les Algériens à se ressaisir et à porter le masque »

Le professeur Ryad Mehyaoui est membre du Comité scientifique et de suivi de l’évolution du Covid-19 en Algérie.

Dans cet entretien à TSA, il revient sur la forte hausse des contaminations de ces derniers jours, avec un record quotidien enregistré ce vendredi.

Aujourd’hui, nous avons enregistré 240 contaminations. Il s’agit bien d’un record…

Absolument. On avait atteint le chiffre de 199 contaminations pendant le Ramadan. Là on est à 240, c’est un chiffre qui culmine. J’espère que c’est un chiffre qui ne reviendra pas et qu’on va, inchAllah, amorcer une décente à partir de demain samedi. Mais, disons-le : nous venons d’atteindre un sommet assez haut.

À quoi est due cette augmentation ?

Nous avons tous constaté cette tendance haussière ces derniers jours. On a parlé d’une recrudescence de l’épidémie chez nous. Mais à mon avis, cette hausse est venue suite au relâchement constaté dans les mesures de protection et les gestes barrières. Je veux parler surtout de l’absence totale de port de masque de protection, malgré l’existence d’une loi qui oblige les gens à le porter. On le constate partout. C’est décevant et c’est réellement de l’irresponsabilité.

Il y a eu aussi le déconfinement dans 19 wilayas et l’allègement du confinement dans le reste du pays…

Effectivement, cette hausse est également enregistrée après l’allègement du confinement dans certaines wilayas notamment de l’est, qui sont des zones de commerce et des carrefours commerciaux, avec de grands marchés où toute l’Algérie va faire ses courses… Ca explique un peu l’élévation des chiffres dans ces régions-là.

Que doivent faire les Algériens ?

Je réitère mon appel aux citoyens qui doivent essayer de se ressaisir et d’avoir un sens des responsabilité. Il y a une pression sur le corps soignant, sur les professionnels de la santé, sur les hôpitaux. Pour protéger notre système de santé et nos concitoyens, j’appelle les Algériens à se ressaisir et à porter le masque. Je les appelle à respecter toutes les mesures de sécurité sanitaire.

Un nouveau confinement est-il envisageable ?

Dans le plan de déconfinement progressif que nous avons établi au niveau du Comité scientifique, avec les autorités du pays, nous avons classé les wilayas en trois catégories : à haut risque, à risque moyen et à risque faible.

Nous avons donc commencé par déconfiner les wilayas à risque faible. Si ces wilayas ne respectent pas les mesures ou enregistrent des hausses du nombre de cas, nous pourrions envisager d’aller vers des confinements ciblés, sur des quartiers, des villages ou des régions où des contaminations élevées sont recensées.

Je pense qu’il est inutile d’aller reconfiner des régions où il n’y a pas de cas et où les règles sont respectées. Mais le confinement ciblé et territorial sur petite région ou quartier village serait peut-être la décision à prendre pour les endroits où on enregistre beaucoup de cas.

  • Les derniers articles