search-form-close
Six militants du RAJ arrêtés par des agents en civil à Alger

Six militants du RAJ arrêtés par des agents en civil à Alger

Six militants de l’association RAJ ont été arrêtés ce vendredi 4 octobre à Alger, a annoncé l’association dans un communiqué.

Massinissa Aissous, Mokrani Djalal, Hakim Addad, Hmimi Bouider, Mohamed Khouani et Nassim Ould Ali ont été arrêtés par des agents en civil dans des cafétérias dans des endroits différents à Alger à la fin de la manifestation.

Vendredi dernier, deux militants de RAJ avaient été arrêtés avant d’être placés sous mandat de dépôt dimanche.

Le RCD et le Collectif de la société civile pour une transition démocratique et pacifique ont dénoncé ces arrestations.

Le Collectif de la société civile s’ « insurge contre ces dernières arrestations arbitraires et réclame la libération immédiate des militants du RAJ et celle de tous les autres détenus d’opinion », écrit-il dans un communiqué publié en début de soirée.

Les organisations membres de ce collectif, qui se disent « consternées » par ces arrestations, appellent les Algériens à « exprimer leur solidarité envers tous les détenus et à poursuivre leur combat pacifique pour la démocratie et l’État de droit ».

Selon elles, ces arrestations « démontrent la volonté du régime de briser l’élan du peuple algérien vers la démocratie et l’État de droit ».

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

close