search-form-close

Un diplomate français accuse les musulmans de France d’antisémitisme

Dans une note diplomatique du 18 juin dernier, révélée par le site Mediapart vendredi 29 juin, l’ambassadeur de France à Budapest (Hongrie), Éric Fournier, estime que « les dérives populistes du gouvernement de Viktor Orbán sont une pure invention médiatique ».

Selon cette note destinée à la direction de l’Union européenne (UE) du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, ainsi qu’à la présidence de la République, le diplomate français avance, en outre, que les accusations d’antisémitisme visant la Hongrie ne sont qu’une pure invention.

Les Juifs de Hongrie seraient selon le diplomate – qui dit avoir une « fréquentation assidue de cette communauté » – en parfaite sécurité dans ce pays. « En continuant d’accuser les pays d’Europe centrale, notamment la Hongrie, d’antisémitisme, une partie de la presse, française notamment, ne détournerait-elle pas l’attention du véritable antisémitisme moderne, qui est le fait des musulmans de France et d’Allemagne et non des Hongrois », interroge Éric Fournier qui a notamment été en poste à Islamabad, Téhéran, New-Delhi et Moscou.

« Curieusement, ironise Mediapart, le diplomate ne précise pas si c’est, là aussi, sa « fréquentation assidue » de ces derniers qui l’autorise à formuler une telle affirmation ».

Interrogé par Mediapart, le ministère des Affaires étrangères a confirmé l’existence de cette note du diplomate âgé de 68 ans et assure que ces propos « ne reflètent nullement la position des autorités françaises ».

Pour le Quai d’Orsay, « ils relèvent au contraire d’”un commentaire non sollicité et malvenu de son auteur, auquel il a été fermement rappelé la nécessité d’une expression précise et mesurée, dans le strict champ de ses compétences” », précise le site d’information.

close