Études en France : le nombre de candidats algériens en très forte baisse

Le :

La procédure « Études en France » de préinscription en première année de licence (DAP) dans l’enseignement supérieur français est « close » depuis le 1er février 2019 dans la plupart des pays.

 

« Les premiers chiffres consolidés », publiés par Campus France dans un communiqué, révèlent une baisse de 10% du nombre de candidatures à travers la plateforme « Études en France » par rapport aux « chiffres de fin de procédure 2018 ». La procédure d’inscription n’étant pas encore close dans certains postes, ces résultats sont « provisoires ».

 

Si le nombre des candidatures a augmenté dans certains pays tels que le Sénégal, la Russie, ou encore la Chine, d’autres pays enregistrent une baisse cette année. En Algérie, le nombre de dossiers soumis à travers la plateforme « Etudes en France » a baissé de 22,95%, selon Campus France. En Tunisie, le nombre de candidatures a reculé de 16,18%. Même tendance au Maroc, qui enregistre une baisse de 15,5% du nombre de dossiers soumis.

 

« Conformément à son engagement, l’agence publiera un point d’étape consolidé à l’issue de la procédure d’inscription », précise Campus France dans le communiqué.

 

Pour rappel, la stratégie « Bienvenue en France », présentée le 19 novembre 2018, sera mise en place cette année. Dans le cadre de cette stratégie, la France avait annoncé une augmentation des frais de scolarité pour les nouveaux étudiants non-européens à la rentrée 2019.

 

 


 

Source : Campus France

Partager sur :
Quoi de neuf ?
Cinq bonnes raisons de visiter Mila
La Wilaya de Mila est située dans le Nord-Est de l’Algérie. C’est l’une des plus anciennes cités d’Algérie. Sa fondation remonterait à l’apparition des premiers royaumes numides, deux à trois siècles av. J.-C. Elle aurait été baptisée ‘Milo’ du...