L’Europe interdit le Boeing 737 MAX dans son espace aérien

Le :

L’Agence Européenne de la Sécurité Aérienne (AESA) a suspendu tous les vols des Boeing 737 MAX 8 et MAX 9, rapporte BFM TV. Cette décision s’applique aux vols opérés par ces appareils au départ, à destination ou à l’intérieur de l’Union européenne, que les opérateurs soient européens ou de pays tiers, précise la même source.

 

 

L’Inde a également annoncé qu’elle clouait aux sols les 737 MAX. Même décision en Nouvelle-Zélande ce mercredi, où ces appareils ne sont plus autorisés à entrer dans l’espace aérien, indique BFM TV. Avant l’interdiction en Europe, ces appareils étaient déjà sujets à des suspensions ou interdictions de vol en Australie, à Singapour, ou encore en Chine, selon la même source.

 

 

Du côté des Etats-Unis, l’Agence Fédérale de l’Aviation américaine (FAA) décide pour le moment de ne pas appliquer cette interdiction. « Jusqu’à présent notre examen du dossier ne montre aucun problème de performance et ne fournit aucune raison pour ordonner l’immobilisation de cet avion », explique la FAA dans un communiqué (cité par BFM TV).

 

 

« Les autres autorités de l’aviation (civile) ne nous ont fourni aucune donnée qui justifierait une telle mesure », poursuit la FAA, qui assure que dans le cas où une anomalie est découverte dans son examen du vol 302 d’Ethiopian Airlines, elle n’hésitera pas à prendre des mesures « immédiates et appropriées ».

 

 

La FAA décide donc, pour l’instant, de ne pas clouer au sol les 737 MAX 8, dont les principales compagnies aériennes clientes aux Etats-Unis sont American Airlines et Southwest Airlines, indique BFM TV.  Pour le moment, la FAA a demandé des modifications aux systèmes automatisés, dont le MCAS (Maneuvering Characteristics Augmentation System) qui aide à éviter un décrochage des 737 MAX, explique la même source. Des élus américains appellent la FAA à appliquer le principe de précaution.

 

 

Le Canada n’a pour l’instant pas prononcé d’interdiction contre ce modèle. La compagnie aérienne Air Canada a d’ailleurs opéré mardi un vol en Boeing 737 MAX, reparti sans passagers depuis la Martinique puisque la France a interdit cet appareil dans son espace aérien.

 

 

Pour rappel, deux Boeing 737 MAX 8 se sont écrasés en moins de cinq mois, dont le vol 302 d’Ethiopian Airlines, qui s’est écrasé dimanche 10 mars. L’appareil, qui transportait 149 passagers et 8 membres d’équipage, devait relier Addis-Abeba à Nairobi. Toutes les personnes qui se trouvaient à bord sont décédées. Les boites noires de ce vol ont été récupérées lundi. Quelques mois avant ce crash, un avion du même type de la compagnie aérienne indonésienne Lion Air s’est également écrasé, faisant 189 morts.

 

 

La compagnie aérienne Royal Air Maroc a suspendu tous ses vols commerciaux opérés en Boeing 737 MAX 8, annonçait lundi le Huffington Post. Air Algérie ne possède pas d’avion de ce modèle dans sa flotte, a confirmé la direction de la compagnie aérienne.

Partager sur :
Quoi de neuf ?
Cinq bonnes raisons de visiter Mila
La Wilaya de Mila est située dans le Nord-Est de l’Algérie. C’est l’une des plus anciennes cités d’Algérie. Sa fondation remonterait à l’apparition des premiers royaumes numides, deux à trois siècles av. J.-C. Elle aurait été baptisée ‘Milo’ du...