Neuf bonnes raisons de visiter Médéa

Le :

Une petite page d’histoire pour commencer. Ancien nom de Médéa : Lambdia. Cette ville culmine à 920 m d’altitude. Elle a été édifiée sur l’emplacement d’un site romain. Au Xe siècle, la ville est reconstruite par Bologhine Ibn Ziri. Puis au XIVe siècle, les Mérinides de Fès y installent une citadelle. Durant la période ottomane, Médéa devient le chef-lieu du Beylik du Titteri. Sous l’Émir Abdelkader, elle est l’un des symboles de la résistance à la conquête française.

 

Située à 90 km au sud-ouest d’Alger, Médéa se trouve sur un plateau pris en sandwich entre l’Atlas blidéen et les monts du Titteri. Aux alentours s’élève Djebel Nador, sur lequel s’adosse Médéa. Avec ses espaces verdoyants et sa faune diversifiée, cette ville offre de belles balades et des paysages de carte postale. Suivez-nous !

 

  • La Forteresse de Boughar

Cette forteresse date de l’époque romaine. Elle servit de caserne militaire à l’Émir Abdelkader et à ses troupes. Des armes y furent également fabriquées.

 

  • Le mont Tamesguida

C’est le point culminant de la chaîne montagneuse de l’Atlas blidéen. Merveilleux panorama. Florilège de plantes médicinales et d’arbres aux essences enivrantes : pin d’Alep, olivier, chêne, caroubier, orme, genêt, mûrier…Ne ratez pas le lac suspendu de Dhaya. Ce plan d’eau culminant à plus de 1000 m d’altitude est époustouflant.

 

  • La maison de l’Émir Abdelkader

Ce palais ottoman a été transformé en Musée National des Arts et Traditions Populaires de Médéa. La demeure de l’Émir Abdelkader a abrité d’importants rendez-vous lors de la préparation du traité de la Tafna. Elle a également servi d’atelier pour la fabrication d’armes. La maison de l’Émir Abdelkader a été classée monument historique en 1993.

 

  • La Nécropole de M’fatha

Située à l’est de la ville de Ksar El Boukhari, cette nécropole date de l’époque païenne pré-romaine, du 1e siècle avant J.C.

 

  • Mosquée El Malki

Elle fut édifiée sous le règne de Mustapha Bey.

 

  • Le minaret de Djamâa Lahmar (mosquée rouge)

D’une hauteur de 18 m, ce minaret a une forme cylindrique selon le cachet architectural ottoman. Il a été édifié vers le début du XIXe siècle.

 

  • Le Mausolée Cheikh El Berkani

Cheikh El Berkani, père de Benaissa El Berkani, Khalifa de l’Émir Abdelkader et de Sidi Sahraoui, l’un des saints patrons de la ville de Médéa.

 

  • Le Monastère de Tibhirine

Coin paradisiaque. Calme et sérénité. Arbres, vergers et chants d’oiseaux. On peut y acheter des miels et confitures artisanales fabriqués sur place par les moines.

 

  • La cité antique ‘Rapidum’

Cité antique située dans la commune de Djouab à l’est de Médéa. Elle recèle d’importants vestiges historiques de l’époque romaine.

 


Par Kenza Adil

Partager sur :
Voter sur le lieu :
(2 votes, moyenne: 3,00\5)
Loading...
Quoi de neuf ?