search-form-close
Amar Ghoul renonce à son immunité parlementaire

Amar Ghoul renonce à son immunité parlementaire

Amar Ghoul n’a plus d’immunité parlementaire. Le sénateur du tiers présidentiel a décidé de renoncer « volontairement » pour permettre à la justice d’ « exercer ses missions constitutionnelles », indique ce le Conseil de la nation dans un communiqué, publié ce jeudi.

Président du parti TAJ, qui a soutenu la candidature de Bouteflika à un 5e mandat, Amar Ghoul a occupé les postes de ministre des Travaux publics, puis du Tourisme dans les différents gouvernement de Bouteflika.

Le ministère de la Justice a demandé au Conseil de la nation de lever l’immunité parlementaire de Amar Ghoul pour permettre à la Cour suprême d’enclencher les poursuites judiciaires à son encore, et ce dans le cadre de la lutte contre la corruption.

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

close