search-form-close
Blocage de l’APN : Makri dénonce « des comportements immoraux »

Blocage de l’APN : Makri dénonce “des comportements immoraux”

Le Président du MSP, Abderrazak Makri, a décrit dans une déclaration publiée ce mercredi, le blocage de l’APN par les députés de la majorité comme étant des « comportements immoraux et illégaux » et « une honte pour les députés de la majorité, leurs partis et ceux qui sont derrière eux ».

Ces actes « ne condamnent pas seulement ceux-là (députés de la majorité) mais dégoûte également les Algériens de l’action politique et augmente leur mépris pour le parlement et les députés », a affirmé Makri pour qui « ces comportements mettent l’Algérie toute entière dans une situation risible et d’humiliation devant l’opinion publique internationale et aux yeux des autres Etats ».

Abderrazak Marki, pour qui « le système de gouvernance est basé dans son ensemble sur les coups de force, la fraude et la tricherie », affirme que les comportements des députés de la majorité tranchent avec l’habitude qu’ont « ceux qui détiennent le pouvoir », à veiller à « sauvegarder les formes ».

« Ce qui se passe à l’Assemblée Populaire Nationale n’est qu’un symptôme d’un mal profond qui s’est propagé dans le corps de l’Etat, lui faisant perdre son prestige, et son respect au profit des magouilleurs, des corrompus et des voyous », a affirmé Makri, dans sa déclaration.

Jugeant que « les efforts fournis par les partis et personnalités nationales et les militants comme efforts pour lutter contre l’effondrement de l’Etat malade et le soigner s’avèrent insuffisants », Makri appelle le peuple à « assumer ses responsabilités » et à « ne pas rester spectateur « .

« Le peuple algérien doit s’inscrire dans la bataille politique pacifique contre cette atteinte à l’Etat et à la Patrie et soutenir les patriotes honnêtes parmi les députés, les élus, les politiciens et les activistes, de la société civile qui sont restés sur le chemin du changement et de la réforme et qui ne se sont pas embourbés dans la corruption ».

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

close