search-form-close
Cinquième mandat : le MPA devrait réaffirmer sa « position de principe »

Cinquième mandat : le MPA devrait réaffirmer sa « position de principe »

Le FLN, le RND et TAJ ont déjà fait connaître leur position sur la présidentielle après la convocation du corps électoral. Ils ont appelé à la « continuité », autrement dit à une candidature de Bouteflika pour un cinquième mandat.

Le MPA, quatrième membre de l’Alliance présidentielle, n’a pas encore fait connaître sa position. Mais son bureau national, qui se réunira ce dimanche 20 janvier, devrait réaffirmer « sa position de principe » et ne pas appeler à un cinquième mandat. « Quand nous aurons plus d’informations on fera part de notre position », avait affirmé Amara Benyounes lors d’un meeting le 1er décembre dernier à Mostaganem.

Pour le MPA, en effet, c’est au président Bouteflika de se prononcer en premier sur ses intentions. Or, pour l’heure, à moins de trois mois de la présidentielle, le chef de l’Etat n’a pas encore fait savoir s’il entend ou non briguer un cinquième mandat.

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

close