search-form-close
Coupe d’Algérie : la république de Omar Ghrib

Coupe d’Algérie : la république de Omar Ghrib

La programmation des matches de la demi-finale de la Coupe d’Algérie hors du stade du 5-Juillet est un véritable camouflet pour le nouveau président de la FAF, Kheireddine Zetchi, dont la crédibilité a pris un sérieux coup.

Pour rappel, la commission de la Coupe d’Algérie, pour des raisons pratiques d’organisation et de confort, avait programmé au départ ces deux rencontres opposant le CRB à l’USMBA d’une part et le MCA à l’ESS d’autre part, dans l’enceinte Olympique. Mais le MCA et le CRB, en leur qualité de clubs recevant, avaient refusé cette domiciliation en exigeant de jouer dans leurs petits stades de Bologhine et du 20-Août. Cependant, la FAF a maintenu sa décision, s’appuyant sur l’article 15-1, alinéa C, du règlement de la Coupe d’Algérie qui stipule qu’à partir « des huitièmes de finale, la domiciliation des rencontres relève exclusivement des prérogatives de la FAF ».

Prévues pour le 15 et 22 avril dernier, les deux rencontres ont été finalement reportées à la surprise générale, sans aucune explication. La FAF a sans doute reçu des pressions « d’en haut » pour ajourner ces deux matches afin, semble-t-il, de préserver la paix sociale, surtout que cette période coïncidait avec la tenue des élections législatives.

Finalement, la FAF a cédé à la pression en reprogrammant, hier, les demi-finales à Bologhine et au 20-Août. Une information révélée déjà il y a quelques jours par Omar Ghrib, le Directeur général du MCA, et reprise par de nombreux médias. Vit-on dans la République de Omar Ghrib ? On est tenté de le croire puisque ce sont ces dirigeants qui imposent leur diktat à la FAF.

Ce genre de retournement de situation que beaucoup assimilent à un coup de force, incite à la haine et à la régionalisme. D’ailleurs, les dirigeants sétifiens n’ont pas tardé à réagir. Ils menacent de boycotter la compétition et exigent à leur tour que le match en retard comptant pour la 26journée du championnat  entre le CSC et le MCA soit joué avant le rendez-vous de la Coupe d’Algérie. C’est ce qu’a annoncé, ce matin, Hacène Hammar, président de l’ESS, à Sétif lors d’un point de presse.

Quand on ouvre une brèche, tout le monde essaye de s’y engouffrer pour imposer son point de vue. Et c’est la chienlit !

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

close