search-form-close
Des armes russes pour le Maroc ?

Des armes russes pour le Maroc ?

La Russie serait-elle sur le point de livrer de l’armement et du gaz au Maroc ? Au terme de la visite du premier ministre (PM) russe, Dmitri Medvedev, au Maroc, les deux pays ont signé plusieurs accords de coopération bilatérale, dont deux portant sur les domaines de l’énergie et de la défense. Medvedev a notamment évoqué la disponibilité de son pays à fournir du gaz naturel liquéfié au royaume.

Le Premier ministre russe n’a pas pour autant évoqué publiquement les questions de Défense. Or, à en croire la presse marocaine, les forces armées royales cherchent à se doter du système russe de défense anti-aérienne S-400, de dernière génération. De son côté, la presse russe est restée discrète, voir muette, sur le contenu de ces accords. Aucune source crédible n’atteste ainsi de la volonté de la Russie de fournir ce type d’équipement au Maroc, qui se fournit traditionnellement en armes auprès des États-Unis et de la France.

Pour sa part, l’Algérie est un client et partenaire historique de l’industrie militaire russe et reste le 3e importateur mondial d’armement russe. L’Armée nationale populaire (ANP) a acquis le système de défense S-400 depuis plusieurs années, selon la presse spécialisée algérienne et russe. La vente d’un tel équipement au Maroc enverrait un signal troublant sur le rôle que la Russie chercherait à jouer au Maghreb. Les Russes cherchent-ils à armer deux pays voisins qui entretiennent des relations politiques tendues, en raison du conflit au Sahara occidental ? Une telle démarche pourrait pousser l’Algérie à accélérer la diversification des sources de son approvisionnement en armement.

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

close