search-form-close
Dialogue entre Alger et Rabat : la Tunisie propose sa médiation

Dialogue entre Alger et Rabat : la Tunisie propose sa médiation

La Tunisie propose une réunion à huis-clos des ministres Affaires étrangères de l’Union du Maghreb arabe, a indique son ministre des Affaires étrangères Khemaies Jhinaoui.

“La Tunisie poursuit ses efforts diplomatiques avec les frères au niveau des pays du Maghreb pour appuyer les initiatives visant à relancer les institutions de l’Union du Maghreb arabe, et nous avons proposé des dates précises, pour organiser une rencontre de consultation à huis-clos, loin des projecteurs, entre les cinq ministres maghrébins des Affaires étrangères”, a déclaré Khemaies Jhinaoui dans un entretien à Assabah news, ce mercredi 28 novembre.

Sans prendre clairement position pour l’une des deux initiatives algérienne et marocaine, le chef de la diplomatie tunisienne, a indiqué que son pays “poursuivait ses efforts avec les frères algériens et marocains pour mettre fin au conflit entre l’Algérie et le Maroc”.

Pour lui, l’appel de Mohamed VI en faveur d’un dialogue avec Alger, et les déclarations des responsables algériens, peuvent “contribuer  à la relance” des relations entre l’Algérie et le Maroc et “mettre fin” au conflit entre les deux pays.

Le 6 novembre, le roi du Maroc a proposé la mise en place d’un « mécanisme politique conjoint de dialogue et de concertation » destiné à permettre de régler les différends entre Rabat et Alger.

En réponse, l’Algérie a appelé, jeudi 22 novembre, à la tenue “dans les délais les plus rapprochés” d’une réunion du Conseil des ministres des Affaires étrangères de l’Union du Maghreb arabe (UMA).

“L’Algérie a saisi officiellement le Secrétaire général de l’Union du Maghreb Arabe, pour l’appeler à organiser dans les délais les plus rapprochés une réunion du Conseil des ministres des Affaires étrangères de l’UMA”, a annoncé le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué.

close