Dimanche crucial pour l’Algérie : suivez les principaux événements — TSA
search-form-close
Dimanche crucial pour l’Algérie : suivez les principaux événements

Dimanche crucial pour l’Algérie : suivez les principaux événements

22h40. Fin de ce direct.
22h36. Rassemblement à Bordj Menael contre le 5e mandat.
22h30. Manifestation nocturne à Jijel. Plusieurs milliers de manifestants, selon la page Nass Jijel.

[Crédits : Ness Jijel – Facebook]

22h12. Marche nocturne à Boufarik contre le 5e mandat
22h08. Bouira : marche contre la candidature de Bouteflika.
La candidature de Bouteflika vue par une résidente en médecine
 
21h16. Guelma : manifestations après l’annonce de la candidature de Bouteflika.

[Crédits photo : TSA]

 

21h05. Manifestations à Guelma après la lecture de la lettre de Bouteflika.


20h20. Rassemblement contre le 5e mandat à Bejaia

20h18. Bouteflika a obtenu 5860000 signatures individuelles, et 19000 d’élus, selon Zaalane qui a lu la déclaration de la lettre de Bouteflika. Il n’a pas répondu aux questions des journalistes.

20h01. Zaalane a déposé le dossier de candidature de Bouteflika. Il entame la lecture de la lettre du président aux Algériens.

20h00. Rassemblements à Bejaia et Tizi Ouzou contre le 5e mandat.

19h21. VIDÉO. Lettre de Bouteflika au peuple algérien : le texte intégral

19h20. Tension au Conseil constitutionnel : les journalistes protestent contre la présentation d’un individu comme étant Rachid Nekkaz.

19h13. Dans une lettre aux Algériens, le candidat Bouteflika prend une série d’engagements dont l’organisation d’une présidentielle anticipée. Plus de détails ici.

19h10. Levée du dispositif policier a Alger centre. Retour au calme.

19h04. Situation burlesque au Conseil constitutionnel : un responsable de cette institution a présenté aux journalistes présents sur les lieux un individu comme étant Rachid Nekkaz alors que ce n’est pas ce dernier.

19h03. Bouteflika rend publique une lettre aux Algériens.

19h00. VIDÉO. Canada : manifestation contre le 5e mandat devant le Consulat d’Algérie à Montréal.


18h50. Zaalane est arrivé au Conseil constitutionnel. Il est au salon d’honneur. Rachid Nekkaz est toujours à l’intérieur. Il n’est pas encore sorti.

8h43. La chanteuse Souad Massi a participé au rassemblement contre le 5e mandat à Paris, ce dimanche.


18h41. Alexandre Kateb quitte le FCE.

18h25. Selon la police française, 6.000 personnes ont manifesté ce dimanche Place de la République à Paris contre un cinquième mandat de Bouteflika.

18h18. Les policiers sont toujours déployés à Alger-centre. La circulation est toujours difficile.

17h53. Zaalane sera au Conseil constitutionnel dans quelques minutes. Il va lire une lettre de Bouteflika.

17h43. Louisa Hanoune dénonce l’entêtement des partisans du 5e mandat. Elle les accuse de pratiquer la politique de la terre brûlée pour sauvegarder leurs intérêts, dans un message postée sur Facebook.


17h17. Affrontements entre les policiers et probablement des intrus à rue Didouche.

[ Photo : TSA ]


17h11. Des centaines de personnes manifestent rue Didouche, pas loin de l’hôtel Suisse. La police utilise les gaz lacrymogènes pour les disperser. Du côté de la Place Audin et de la Grande Poste, c’est calme.

17h10. Un hélicoptère survole Alger-centre où le calme est de retour, après les manifestations contre le 5e mandat.

16h50. Alger-centre : retour au calme à Didouche Mourad, Place Audin, Grande Poste. Les policiers antiémeute sont toujours déployés.

16h50. Retour progressif au calme à Alger-centre, après plusieurs heures de manifestations anti-5e mandat.

16h50. VIDÉO. Arrivée des fourgons chargés transportant les formulaires du candidat Boutefika au Conseil constitutionnel.

16h40. VIDÉO. Les propos forts de Benflis pour justifier son refus de participer à l’élection présidentielle.

16h36. VIDÉO. Le message de Me Ali Yahia aux jeunes qui manifestent pour les libertés et contre le 5e mandat. »Je suis avec vous d’esprit et de cœur. Vive l’Algérie démocratique », a-t-il dit.

16h35. Marseille : des centaines de manifestants pour « la dignité » et contre Bouteflika.

16h34. Deux autres fourgons transportant les formulaires de signature de Bouteflika viennent d’entrer au Conseil constitutionnel. Cela fait huit au total.

16h32. Six fourgons transportant les formulaires de signature de Bouteflika sont entrés au Conseil constitutionnel.

[ Photo : TSA ]


16h31. La manifestation contre le 5e mandat se poursuit à Alger-centre.

16h28. Bouteflika charge Temmar d’assurer l’intérim du ministre des Travaux publics et des Transports

16h19. Toulouse : rassemblement des Algériens contre le 5e mandat.

16h06. Rachid Nekkaz vient d’entrer au Conseil constitutionnel pour déposer son dossier de candidature.

16h05. VIDÉO. Les Algériens manifestent à Paris contre le 5e mandat.

16h02. Les étudiants reviennent à Place Audin, marchent en remontant la rue Didouche. Ils scandent des slogans hostiles à Bouteflika.

16h01. Le président de Talaie El Houriyet Ali Benflis a décidé de ne pas se présenter à la présidentielle du 18 avril prochain, a indiqué ce dimanche Fayçal Hardi, membre du bureau politique du parti.

16h00. Ghani Mahdi à TSA : « Je me retire pour des raisons bureaucratiques et politiques. On ne m’a pas donné la carte de vote et le certificat de nationalité, sous prétexte que mon père ne figure pas dans le registre de l’état civil ». « Je me retire aussi parce que je suis du côté de la rue qui est contre le 5e mandat et cette mascarade électorale ». Ghani Mahdi dit que le président du Conseil constitutionnel a refusé de le recevoir.

15h58. Ghani Mahdi officiellement exclu de la course pour la présidentielle.

15h55. VIDÉO. D’autres images des manifestations à Alger-centre.

14h52. VIDÉO. La manifestation contre le 5e mandat se poursuit à Alger, menée par les étudiants.

15h48. Arrivée de Rachid Nekkaz au Conseil Conseil constitutionnel.

15h42. VIDÉO. Le centre-ville d’Alger envahi par les étudiants contre le 5e mandat.

15h40. Après avoir été retenu pendant près de 30 minutes, Rachid Nekkaz a finalement été autorisé à poursuivre sa route en direction du Conseil constitutionnel, escorté par des véhicules de police.

15h33. Rachid Nekkaz empêché de rejoindre le Conseil constitutionnel. La police bloque son convoi à El Achour, selon notre journaliste présent sur les lieux.

15h30. Rassemblement contre le 5e mandat.

[ Photo : TSA ]


15h28. Issad Rebrab remercie Lounis Ait Menguellet pour son appel à participer à la marche du 5 mars à Tizi Ouzou.

15h25. A Bab Ezzour, les policiers antiémeute ont bloqué la route de Cinq-Maisons pour empêcher les manifestants d’avancer.

[ Source : facebook / ITA ]


15h17. Ghani Mahdi devant le Conseil constitutionnel pour déposer sa candidature.

15h15. A Alger-centre, les étudiants sont confinés entre la Grande Poste et la Place Audin. Ils scandent « makanch el khamsa ya Bouteflika »

[ Photo : TSA ]


15h14. Kassaman à Paris !

15h06. A Alger-centre, les policiers antiémeute repoussent toujours les étudiants vers la Grande Poste, pour les empêcher de marcher vers la Présidence.

[ Photo : TSA ]


15h06. VIDÉO. La voie rapide entre l’aéroport et Alger-centre fermée par les forces antiémeute pour empêcher l’arrivée des étudiants de Bab Ezzouar.

قوات الدرك تمنع الدخول الى #العاصمة الصورة من الطريق السريع بحي الموز

قوات الدرك تمنع الدخول الى #العاصمةالصورة من الطريق السريع بحي الموز

Publiée par Dzaïr TV sur Dimanche 3 mars 2019

15h06. Des étudiants empêchés par la police de sortir pour manifester. Les policiers ont mis des chaines et des cadenas au portail de l’Université Alger 3

Étudiants bloqués et enchaînés a l’intérieur

Publiée par Adila Bendimerad sur Dimanche 3 mars 2019

14h55. Le métro d’Alger vient de fermer aux voyageurs.

[ Photo : TSA ]


14h53. VIDÉO. Les étudiants continuent de défiler à Alger-centre contre le 5e mandat.

14h50. Des renforts de la police arrivent à Alger-centre. Les policiers antiémeute repoussent les étudiants de Place Audin vers la Fac centrale sur rue Didouche Mourad.

14h47. VIDÉO. Comment les étudiants ont réussi à briser le dispositif policier à Alger-centre et sortir dans la rue contre le 5e mandat.

14h46. A Place Audin, Alger centre, les étudiants continuent de manifester et la foule continue de grossirIls scandent des slogans hostiles à Bouteflika.

14h45. Une nouvelle vidéo illustre la forte mobilisation des Algériens à Paris contre le 5e mandat.

14h43. Nekkaz en route pour déposer son dossier de candidature au Conseil constitutionnel

14h37. Les étudiants occupent la Place Audin. D’autres marchent sur rue Didouche. Les policiers peu nombreux.

[ Photo : TSA ]


14h34. Ressemblent contre le 5e mandat à Marseille.

14h30. VIDÉO. A Alger, la police tente toujours d’empêcher les étudiants de manifester.

14h27. La manifestation à Place Audin prend de l’ampleur. Ils veulent marcher vers El Mouradia.

14h26. Circulation bloquée entre l’aéroport et Alger à cause de la manifestation contre le 5e mandat.

14h20. La Place Audin est noire de monde. Les manifestants scandent des slogans hostiles au 5e mandat. La circulation automobile est paralysée à Alger-centre.

14h20. Les étudiants continuent de manifester à Alger-centre, ils remontent la Rue Didouche Mourad.

14h15. Abdelghani Zaalane déposera le dossier de candidature de Bouteflika au conseil constitutionnel à 18h00, selon des sources à la direction de campagne du président sortant.

14h10. VIDÉO. A Tlemcen, fief supposé de Bouteflika, les étudiants manifestent aussi.

14h07. VIDÉO. Marche des étudiants à Skikda.

14h05. VIDÉO. Alger : manifestation des étudiants contre le 5e mandat.

14h03. VIDÉO.  Tizi Ouzou : nouvelle marche des étudiants contre le 5e mandat.

13h58. France : les Algériens manifestent contre le 5e mandat de Bouteflika à la Place de la République.

13h50. La police utilise le canon à eau pour disperser les manifestants devant le ministère des Travaux publics à Ben Aknoun (Alger).

13h46. C’est Mokrane Ait Larbi qui a déposé le dossier de candidature du candidat Ali Ghediri alors que ce dernier était présent.

13h42. Marche des étudiants à Ben Aknoun.

13h36. Les étudiants de Bab Ezzouar manifestent contre le 5e mandat.

13h34. A Oran, un grand rassemblement est observé en ce moment par des milliers d’étudiants qui y ont convergé après avoir sillonné les
grandes artères du centre-ville. Des slogans anti-Bouteflika fusent d’une manière imposante.

13h33. Échauffourées à Ben Aknoun entre les étudiants et les policiers.

13h30. Alger-centre : les manifestants sont rassemblés en bas de la rue Mustapha Ferroukhi, qui donne sur le square Sofia et vers le Bd colonel Amiraouche et Place des Martyrs via le Bd Zighout Youcef. Les manifestants sont encadrés par des policiers antiémeute.

13h27. Tizi Ouzou : la marche des étudiants est arrivée au centre-ville, en provenance de l’université Hasnaoui, et se dirige vers la Place de l’Olivier.

13h23. A Ben Aknoun, les étudiants ont été bloqués au niveau du rond-point du ministère des Travaux publics, sur le chemin du Conseil constitutionnel. Le cortège change d’itinéraire.

[ Photo : TSA ]


13h22. Bouteflika est toujours hospitalisé à Genève, selon la presse suisse.

13h19. Des centaines d’étudiants marchent dans le centre de Ben Aknoun. La police reste à l’écart. A la Fac de médecine, le calme est revenu. Le cortège des étudiants se dirige vers le Conseil constitutionnel.

13h08. VIDÉO. La mobilisation est forte à Paris.

13h09. A Mascara, des milliers d’étudiants marchent en ce moment au centre-ville en scandant des slogans anti-cinquième mandat et
anti-pouvoir.

13h08. A Oran, des milliers d’étudiants sont en train de marcher au centre-ville. L’ambiance est festive et la détermination est grande
pour s’opposer à un cinquième mandat du président sortant.

13h02. VIDÉO. Une marée d’étudiants se dirige vers le Conseil constitutionnel. Ils se sont donnés rendez-vous à Chevalley pour éviter d’être bloqués par la police dans leurs universités.

12h51. Dans un communiqué, le Conseil consultatif du MSP nuance sa position : Makri « ne participera à l’élection présidentielle en cas de confirmation de la candidature du président Bouteflika ».

12h46. A Alger-centre, les étudiants marchent de la Grande Poste vers la Place Audin.

[ Photo : TSA ]


[ Photo : TSA ]


12h42. VIDÉO. A Alger, les étudiants continuent de manifester contre le 5e mandat.

12h41. Manifestation des étudiants à la Fac de médecine de Ben Aknoun.

12h40. A Tizi Ouzou, la marche des étudiants vient de commencer.

12h40. Au rond-point de Chateauneuf, des étudiants sont rassemblés. Il n’y a pas de répression.

12h39. Ils scandent : « Ce peuple ne veut pas de Bouteflika et de Said », « Pouvoir assassin », « Les Algériens, les Algériens ».

12h37. A Ain Allah, devant le Parc zoologique, les étudiants, très sont nombreux. La circulation est fortement perturbée.

12h36. VIDÉO. Les étudiants se dirigent vers le Conseil constitutionnel pour dénoncer la candidature de Bouteflika.

12h33. Roumani Brahim, directeur de la communication au Conseil constitutionnel communique la liste des candidats inscrits pour déposer leurs dossiers : Gouraya Mohamed, Rachid Nekkaz, Bouferache Mohamed, Fawzi Rebaine, Belhadi Aissa, Makri Abderrazak. Cette liste est valable jusqu’à 21h00. Le nom de Bouteflika n’y figure toujours pas

12h33. VIDÉO. Les étudiants manifestent à Bouira contre le 5e mandat.

12h28. Les CRS ne sont pas intervenus contre les médecins rassemblés devant la Fac de médecine.

12h24. VIDÉO. Forte mobilisation à la manifestation contre le 5e mandat ce dimanche à Paris.

12h23. Un groupe de policiers antiémeute se dirige vers la Fac de médecin à Ben Aknoun.

12h21. De Chevalley au 5 juillet, les étudiants brandissent des pancartes « Libérez l’université », « non au 5e mandat », « dignité, citoyenneté, respect pour les étudiants ». La marche est arrivée à Ain Allah.

12h21. A la Fac de médecine, les étudiants n’ont pas assisté au cours aujourd’hui.

[ Photo : TSA ]


12h19. De Chevalley (Alger), pas loin de Ben Aknoun, des étudiants marchent vers le stade du 5-Juillet, et la Fac de droit. Des milliers d’étudiants participent à la marche. Ils sont bien organisés.

12h17. Ben Akoun : des groupes d’étudiants arrivent à la Fac de médecine, en provenance de la Fac de Said Hamdine. Ils scandent des slogans hostiles à Bouteflika.

[ Photo : TSA ]


12h16. Les partis du pouvoir et les soutiens de Bouteflika continuent d’observer le silence.

12h13. A Aïn Témouchent, des milliers d’étudiants manifestent actuellement pour cier leur opposition au cinquième mandat.

12h12. Manifestation des étudiants à la Fac centrale d’Alger.

12h08. A Oran, des centaines d’étudiants issus de plusieurs universités oranaises ont convergé vers le siège de la wilaya où il observent en ce moment un rassemblement anti-cinquième mandat.

12h05. Des milliers d’étudiantes au rond-point de Chevalley qui marchent en direction de Ben Aknoun. D’autres, empêchés de se diriger vers Ben Aknoun, se dirigent vers le stade du 5e mandat. Les étudiants se sont donné rendez-vous à Chevalley pour organiser cette manifestation, selon notre journaliste sur place.

12h05. Un groupe d’étudiants est sorti de la Fac de droit à Ben Aknoun, mais ils ont été dispersés par la police.

12h00. VIDÉO. Ait Menguellet appelle à rejoindre la manifestation de mardi à Tizi Ouzou : dans cette vidéo, le célèbre chanteur kabyle appelle à rejoindre la manifestation de mardi 5 mars à Tizi Ouzou contre le blocage des projets de Cevital.

10h57. VIDÉO. Marche des étudiants contre le 5e mandat à Annaba.

11h52. Les Algériens manifestent contre un cinquième mandat de Bouteflika à Paris.

11h52. Les étudiants manifestants aussi à Guelma, selon le député Samain Kouadria.

Boulevard Souidani Boudjemaa, Guelma [ Photo : TSA ]


11h42. Marche des étudiants à Annaba contre le 5e mandat. Elle se déroule à la Cour de la Révolution dans le centre-ville.

11h41. VIDÉO. Les étudiants manifestant à la Fac centrale contre le 5e mandat.

11h34. Selon un responsable au Conseil constitutionnel, les candidats qui vont déposer leurs dossiers de candidature après Ali Ghediri : il s’agit de Amara Mohcen, Omar Bouacha, Amari Abdelkader, Rachid Khoudir. Nekkaz n’est pas confirmé. Pour Bouteflika, aucune nouvelle pour le moment.

11h28. A Oran, des milliers d’étudiants sont en ce moment en train de manifester près de l’IGMO, près d’es Senia pour rejeter le cinquième mandat de Bouteflika. Les étudiants et étudiantes observent une marche imposante.

11h21. A Tiaret, des centaines d’étudiants sont en train de manifester actuellement lors d’un rassemblement observé à l’université pour réitérer leur opposition au cinquième mandat de Bouteflika.

11h18. Ali Ghediri : « Tu as donné une preuve que tu es un peuple vivant ». « J’ai le double des signatures prévues par la loi, dans 35 wilayas. Malgré les difficultés, j’ai pu réunir les signatures ».

11h18. Bouira : marche des étudiants.

11h16.  Toujours calme autour du conseil constitutionnel et des autres institutions situées aux alentours. Fac de médecin calme aussi, Fac de droit. Les étudiants manifestant toujours à l’intérieur. Dans les rues, les gens vaquent à leurs occupations. Les commerces sont ouverts.

11h16. VIDÉO . Ali Ghediri fait une déclaration à sa sortie du Conseil constitutionnel où il a déposé son dossier de candidature.

11h10. Un ministre français compare la situation en Algérie à « ce qui s’est passé dans d’autres pays que ce soit la Tunisie, que ce soit l’Egypte ». « La France suit de très près ce qui se passe en Algérie », a assuré ce dimanche le ministre de l’Agriculture Didier Guillaume, invité sur Europe1.

« Ça ressemble à ce qui s’est passé dans d’autres pays, que ce soit la Tunisie, que ce soit l’Egypte », a noté Didier Guillaume. « Le président Abdelaziz Bouteflika va décider aujourd’hui s’il est candidat ou pas (à la présidentielle algérienne, NDLR). En fonction de cela, il y aura des élections et le peuple algérien choisira », a conclu Didier Guillaume.

11h09. A la Fac centrale d’Alger, les étudiants poursuivent leur manifestation contre le 5e mandat, ils scandent . « Djazair houra dimocratia ».

11h08. Ali Ghediri vient de sortir du Conseil constitutionnel après avoir déposé son dossier de candidature à la présidentielle.

11h06. A Skikda, les étudiants sont dans la rue contre le 5e mandat.

11h04. Les étudiants de l’université de Bordj Bou Arreridj manifestent contre le 5e mandat.

11h02. Les étudiants de l’université de Mostaganem manifestent contre le cinquième mandat de Bouteflika.

10h59. Si vous avez des difficultés à accéder au site, téléchargez notre application mobile pour un accès plus fluide.

10h51. Constantine : des milliers d’étudiants de l’université I des frères Mantouri marchent contre le cinquième mandat.

10h37. VIDÉO. Ali Ghediri a déposé son dossier de candidature au Conseil constitutionnel, selon des images diffusées par la chaîne El Bilad.

10h33. Route barrée vers le Conseil constitutionnel, à Alger. Renforcement de la présence policière.

10h26. Des étudiants manifestent contre le 5e mandat à l’intérieur de la Fac centrale, à Alger-centre. Un important dispositif policier déployé autour de l’université.

[ Photo : TSA ]


10h25. La situation est toujours calme devant le Conseil constitutionnel.

10h20. L’avion du président Bouteflika n’a toujours pas quitté la Suisse, selon GVA Dictator Alert. Bouteflika est arrivé à Genève dimanche dernier.

10h20. Rachid Nekkaz a annoncé sur sa page Facebook qu’il « donne rendez-vous à tous les Algériens au Conseil constitutionnel à Alger ce dimanche 3 mars à 15h pour déposer le dossier de candidature. »

10h17. Importants dispositifs de sécurité prennent place au Boulevard Mohamed V, rue Didouche Mourad et boulevard Victor Hugo, à Alger-centre.

10h15. Le Bureau politique de Talaie El Hurriyet se réunit à 15h00 pour trancher sur la candidature de Benflis à la présidentielle. La décision sera communiquée à partir de 16h00.

10h10. Dans la presse étrangère : Bouteflika muet en Suisse malgré la colère à Alger », écrit le journal suisse Le Matin.

10h08. Le retrait de Makri porte un nouveau coup dur à la crédibilité de l’élection présidentielle.

10h02. A la Fac de droit de Ben Akoun (Alger), à quelques mètres du Conseil constitutionnel, les CRS bloquent le portail des étudiants rassemblés derrière. Ils scandent : « Makech lkhamsa ya Bouteflika ».

10h00. Le point sur la situation. Tous les regards sont braqués sur le Conseil constitutionnel où le représentant de Bouteflika devrait déposer la candidature du chef de l’Etat pour un 5e mandat.

A Genève pour des contrôles médicaux depuis plus d’une semaine, le président Bouteflika a rendu publique hier samedi sa déclaration de patrimoine, ce qui ouvre la voie à une très possible candidature.

Le limogeage de son directeur de campagne éloigne également la question du possible retrait de sa candidature après les manifestations populaires à travers le pays qui prennent chaque jour plus d’ampleur, plus d’insistance contre le 5e mandat.

La presse nationale a relevé ce dimanche que le limogeage de Sellal et son remplacement par le ministre des Transports et des Travaux publics Abdelmalek Zaalane est une autre preuve que le président Bouteflika ne va pas se retirer et maintient sa candidature.

Du côté de l’opposition, après Louisa Hanoune, c’est au tour de Abderrazak Makri de renoncer à la course à la présidentielle d’avril prochain. Ils rejoignent le FFS et le RCD. Ali Benflis devrait annoncer une décision similaire ce dimanche.

Plusieurs candidats devraient toutefois déposer leur dossier ce dimanche, dont Ali Ghédiri et Rachid Nekkaz.

Sur place, près du Conseil constitutionnel à Ben Aknoun, un imposant cordon de sécurité y est déployé, en prévision de manifestations contre le 5e mandat. Des étudiants observent un rassemblement devant l’ancienne faculté des droits, à Ben Aknoun, non loin du Conseil constitutionnel.

09h50. Devant le Conseil constitutionnel, le calme règne. La police empêche les citoyens de s’y approcher

09h47. Rassemblement des étudiants devant l’ancienne faculté des droits, à Ben Aknoun, non loin du Conseil constitutionnel.

009h44. Bouira : des avocats manifestent contre le 5e mandat.

09h33. ALERTE – Abderrazak Makri confirme son retrait de la course à la présidentielle (Déclaration à TSA Arabi).

09h17. VIDÉO. Important dispositif de sécurité déployé autour du Conseil constitutionnel à Ben Aknoun sur les hauteurs d’Alger.

09h15. La presse française, privée de visas, fait parler les mêmes algériens vivant à l’étranger, à l’image de Boualem Sansal, Ibrahim Nawfel El Mili… Coupés des réalités algériennes depuis de longues années, ces « spécialistes » livrent des affirmations et élaborent des scénarios surréalistes.

09h07. VIDÉO. Depuis son « douar », entouré de vaches, Rachid Nekkaz annonce qu’il déposera sa candidature ce dimanche à 15 heures au Conseil constitutionnel.

08h42. A Alger-centre, des policiers antiémeute sont déployés devant le Palais du gouvernement et au boulevard Mohamed V. Des hélicoptères survolent la capitale.

08h42. El Moudjahid écrit dans son éditorial : « Ceux qui ont conditionné leur participation au retrait de la candidature du Président de la République, sans le moindre scrupule, pour le respect des règles de la compétition politique en démocratie, seront non seulement déçus… ».

08h38. Samedi soir, le président Bouteflika a publié sa « déclaration de patrimoine ». Ce qui laisse entendre que sa candidature est maintenue.

08h37. Selon le journal El Bilad, Abderrazak Makri s’est retiré de la course à la présidentielle. La décision aurait été prise par le Conseil consultatif du MSP. Pour l’heure, le parti n’a pas encore annoncé officiellement cette décision.

08h32. De nouvelles manifestations contre le cinquième mandat sont annoncées dans plusieurs villes à travers le monde, notamment en France (Paris, Montpellier, Toulouse…). Hier, des Algériens ont manifesté à Lyon et à Bruxelles. Un rassemblement en faveur de Bouteflika a fait un flop à Paris, avec seulement quelques dizaines de participants.

08h31. Human Rights Watch dénonce des « arrestations arbitraires » lors des dernières manifestations contre le cinquième mandat. « Lors des manifestations précédentes, qui se sont tenues à partir du 22 février, les autorités algériennes ont arrêté de façon arbitraire des manifestants et des journalistes. Les autorités ont également refusé d’autoriser les réunions d’un mouvement protestataire qui s’oppose à un cinquième mandat », écrit l’ONG dans un communiqué diffusé samedi soir.

08h30. Abdelaziz Rahabi invité de la radio Chaîne III. L’ancien ministre de la Communication est un fervent opposant au cinquième mandat. C’est la première fois depuis longtemps que la radio publique reçoit un opposant. Jusqu’à présent, les médias étaient totalement fermés à l’opposition, hormis en période de campagne électorale officielle.

L’Algérie s’apprête à vivre ce dimanche 3 mars une journée décisive, avec la fin du délai des dépôts de candidatures pour l’élection présidentielle.

Dès les premières heures de la matinée, la sécurité a été considérablement renforcée autour du Conseil constitutionnel et des principales institutions comme la présidence de la République et le Premier ministère.

Selon nos informations, les autorités anticipent des manifestations pour dénoncer un éventuel dépôt de candidature du président de la République.

Jusqu’à hier soir, l’option d’une candidature de Bouteflika était toujours officiellement maintenue malgré une forte opposition des Algériens dans la rue et son état de santé – le président est toujours hospitalisé à Genève. Des annonces importantes sont attendues dans la journée.

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

close