search-form-close

Éducation : la grève se poursuit, plus de 30.000 enseignants auraient été radiés

La grève illimitée du Conseil national autonome des professeurs de l’enseignement supérieur et technique (Cnapeste) se poursuit malgré le processus de radiation des enseignants dont le débrayage a été déclaré illégal par la justice. Lundi, un conseiller au ministère de l’Éducation nationale rappelait que 581 enseignants ont été radiés de la fonction publique à Blida et que 19.000 autres risquaient de connaître le même sort s’ils ne répondent pas aux mises en demeure.

Combien d’enseignants ont été radiés jusqu’à aujourd’hui ? « On ne peut pas connaître le chiffre exact parce que les enseignants refusent de prendre ces décisions de radiation », répond Messaoud Boudiba, porte-parole de l’organisation syndicale dans une déclaration à TSA avant d’ajouter : « Mais selon les chiffres obtenus à travers les directeurs des établissements scolaires, le nombre des enseignants radiés dépasse les 30.000 ».

« Ces décisions de radiation sont illégales », insiste notre interlocuteur qui a déjà accusé le département de Nouria Benghabrit de chercher le « pourrissement ».

Les enseignants affiliés au Cnapeste sont en grève nationale illimitée depuis près d’un mois. Après la décision du tribunal administratif déclarant la grève illégale, le ministère de l’Éducation a exclu toute discussion avec le syndicat avant la suspension de son mouvement.

close