search-form-close
  • Brent: $58,29+0,37%
  • Taux de change: 1 € = 134,35 DZD (Officiel), 204 DZD (Parallèle)
  • TSA Météo

Face à la Corée du Nord, Washington aligne un impressionnant arsenal

#fighttonight (Prêt au combat cette nuit) : cette devise résume la posture militaire des Etats-Unis face à la Corée du Nord.

Aussi quand le président américain Donald Trump a tweeté vendredi sur un ton martial que “les solutions militaires sont maintenant complètement en place, et prêtes à l’emploi, si la Corée du Nord se comporte imprudemment”, le Pentagone n’a rien eu à changer dans son dispositif.

Voici un point sur les forces mobilisées –et mobilisables– par les Etats-Unis au cas où la guerre des mots se transformerait en guerre tout court entre Washington et Pyongyang.

Corée du Sud

Des dizaines de milliers de troupes stationnées en permanence en Corée du Sud. C’est l’épine dorsale du dispositif américain dans la région pour faire pièce à la Corée du Nord. C’est un héritage de la guerre de Corée qui théoriquement est toujours en cours, les belligérants n’ayant jamais signé d’armistice.

Le Pentagone dispose actuellement de 28.500 soldats au sud du 38ème parallèle: armée de l’air, armée de terre, infanterie de marine (les fameux Marines) et, bien sûr, la marine.

Le plus gros contingent est composé des 19.000 militaires de la 8ème armée, basée à Yongsan dans Séoul et à seulement 40 kilomètres de la zone démilitarisée (DMZ) qui sépare les deux pays.

Plusieurs escadrilles de chasseurs bombardiers F-16 sont également stationnées en permanence dans le pays tout comme des A-10, de redoutables avions d’attaque au sol qui pourraient aider à stopper l’infanterie mécanisée nord-coréenne.

Japon

Le Japon est une autre pièce maîtresse du dispositif militaire américain dans le Pacifique et près de la péninsule.

L’archipel nippon accueille 47.000 militaires américains, dont un peu moins de la moitié (20.000) sont des Marines. Leur spécialité est le débarquement sur le plages, ce qui pourrait s’avérer utile dans un conflit sur la péninsule coréenne.

Ces troupes sont toutes dirigées par le Pacific command, qui compte 377.000 civils et militaires dans toute la région Asie-Pacifique.

L’US Navy dispose pour sa part d’un groupement aéronautique organisé autour du gigantesque porte-avions Ronald Reagan, basé à Yokosuka, tout comme le quartier général de la 7ème flotte, la plus importante de toutes les têtes de pont de la marine américaine ans le monde.

La puissance navale

Les Etats-Unis dominent le Pacifique et les mers régionales de la tête et des épaules, même si les Chinois avancent à marche forcée pour tenter d’en contester la maîtrise aux Américains et que les Russes sont aussi en train de moderniser leur flotte.

Pour l’instant, seul l’USS Ronald Reagan est sur zone, mais le porte-avions Theodore Roosevelt fait des exercices au sud de la Californie et l’USS Nimitz est dans le Golfe.

L’une des pièces maîtresses du dispositif, c’est la flotte de sous-marins d’attaque à propulsion nucléaire. A l’instar des porte-avions, les Nord-Coréens n’ont rien de comparable dans leur arsenal.

Ces sous-marins peuvent lancer des salves de missiles de croisière, tout comme récolter du renseignement et, pour certains, déposer des commandos à l’arrière des lignes ennemies.

Donald Trump avait hérissé les militaires en se vantant de leur présence près de la péninsule coréenne alors que la tradition veut qu’on ne discute pas de la localisation des sous-marins du “silent service”.

Guam

Depuis que Pyongyang a dévoilé un plan pour lancer quatre missiles à portée intermédiaire au-dessus du Japon et aux alentours de l’île de Guam, ce territoire américain a regagné en notoriété.

L’île a une importance stratégique pour les opérations américaines dans le Pacifique. La base aérienne d’Andersen permet d’accueillir tous les types de bombardiers lourds à long rayon d’action dont disposent les Etats-Unis.

Les B-52 bien sûr, mais aussi les B-1B Lancer –qui ont fait des démonstrations de force au-dessus de la péninsule coréenne récemment– et le B2, le plus sophistiqué des bombardiers américains. Ses technologies furtives lui permettent d’échapper en grande partie à la détection et il dispose d’une énorme capacité d’emport de bombes ou de missiles.

Guam est aussi protégé par un bouclier anti-missiles THAAD.

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

  • Votre avis (10)

    • Jubadeux

      Jubadeux

      Trump ne fera rien. Rien!
      Les marchés financiers baissent à cause de ses déclarations qui affaiblissent par ailleurs la Maison Blanche et la parole présidentielle.
      Trump amuse la galerie internationale. Sur le papier, effectivement, il a les moyens de raser la Terre entière avec son arsenal nucléaire, mais cela reste sur le papier…
      Circulez, y a rien à voir.

    • Namara

      Namara

      Yes ElPatron, Trump is a psychopath, if not or rather a crazy man like Hitler. He wants to ignite the world but today the US territory is not far away and it will be touched hardly because North Korea will use all its weapons and particularly its nuclear arsenal. I think that this crazy Trump who is playing the cock but in reality he is just a windbag.

    • elmountasir

      elmountasir

      There will be no war no nothing, it’s only an endedly game between the mighty nations even though president Trump seems to be so reckless ….

    • Namara

      Namara

      It will be a real disaster if the war breaks out, the world wide will be affected, especially the border countries. China and Russia will not remain indifferent and this is the worst. Thus the world is surely going to its fatal destruction. Humanity is in danger because of a psychopath named Trump.

      • ElPatron

        ElPatron

        There will be no war because the US army will never obey to this stupid idiot named by Trump if he tells them to attack North-Korea !

    • Benmoh

      Benmoh

      Les coréens ont des armes de destruction massive depuis des années.eux sont d humeur belliqueuse (on dirai des algériens en colères contre la houcouma.) L a les USA parlent et n agissent pas (comme nous)ils ont les chocottes parce les coréens ont l arme( de défense absolue de m’ emmerder et va te faire voir).alors si je suis un peuple fier et indépendant et capable. Je me construit une armure capable de me protéger efficacement contre les Trump,Bush père,Bush fils,et tout les psychopathes chef d état ou futur chef d état qui veulent du bien et apporté le bonheur, la liberté, la civilisation, le bien étre aux peuple soumis à des dictatures que les américains n aiment pas

    • ElPatron

      ElPatron

      2-L’article écrit par l’AFP sonne plus comme un tract de propagande qu’autre chose !
      L’Agence Française oublie , entre autres, de parler des peuples Sud-Coréen et Japonais , qui pourraient se rebeller devant toute tentative Américaine de nouveau génocide nucléaire contre leurs frères “jaunes”.
      La haine , qu’aucun média occidental n’aborde, des Japonais envers les Américains reste toujours enfouie dans l’essence même du Nippon et seule la peur l’empêche de s’exprimer …..pour le moment !

    • ElPatron

      ElPatron

      1-La Chine a averti Washington , dans un communiqué laconique, qu’elle empêcherait toute agression Américaine sur PyongYang mais aussi qu’elle observerait la neutralité en cas d’attaque Nord-Coréenne .
      Connaissant la retenue légendaire des Chinois , on peut lire , entre les lignes, que Pekin menace Washington d’une guerre totale en cas d’agression contre son allié .

    • KamYEM

      KamYEM

      It’s gona be the war of the big bombs, what’re you talking about!It isnt worth making the manpower accounts, North Korea is not Afghanistan, all will happen fast and remotely controlled. So be ready!

  • À la une

    Rabah Madjer nouveau sélectionneur des Verts

    C'est officiel. Rabah Madjer est le nouvel entraîneur de l'équipe nationale de football.
    "La Fédération algérienne…

    C'est officiel. Rabah Madjer est le nouvel entraîneur de l'équipe nationale de football.
    "La Fédération algérienne de football a désigné M. Rabah Madjer sélectionneur national. L’installation officielle du nouveau…

  • L'Actualité en temps réel

  • International

close
close