search-form-close
Femme morte en France : le conducteur n’était pas un supporter algérien

Femme morte en France : le conducteur n’était pas un supporter algérien

Le conducteur qui a fauché hier soir une famille causant la mort d’une femme de 42 ans à Montpellier, lors des célébrations de la victoire de l’équipe d’Algérie, n’était ni algérien ni supporter de l’équipe nationale algérienne, a affirmé son entourage, cité ce vendredi par la presse locale.

Selon son beau-frère, cité par Le Parisien, l’homme n’est ni supporter ni même algérien, mais « d’origine marocaine » et travaillerait à l’hôpital dans la sécurité incendie. Sa mère affirme que son fils était « sorti pour chercher à manger ».

Mais selon la justice française, même si l’homme n’était pas un supporter de l’Algérie, il aurait été « pris dans un contexte de liesse festive ».

Selon France Info ce soir, le conducteur franco-marocain de 21 ans a été placé en garde à vue. Il aurait reconnu devant les policiers qu’il participait aux festivités.

À Paris, des scènes de pillage ont eu lieu sur l’avenue des Champs-Élysées. Dans d’autres départements, des incidents ont été enregistrés. Au total, 73 personnes ont été placées en garde à vue. Le ministre français de l’Intérieur Christophe Castaner a qualifié d’« inacceptables » les « dégradations et incidents » survenus à la suite de ces différents rassemblements qui ont fédéré plusieurs milliers de personnes.

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

close