search-form-close
Fièvre aphteuse : 190 cas recensés dans dix wilayas

Fièvre aphteuse : 190 cas recensés dans dix wilayas

Le nombre de têtes de bétail atteintes par la fièvre aphteuse depuis la déclaration de l’épidémie le 21 juin, a atteint les 190 cas répartis dans dix wilayas, selon un communiqué du ministère de l’Agriculture.

Les dix wilayas où ces cas ont été recensés sont Tizi-Ouzou, Bouira, Bejaia, Setif, Tipaza, Médea, Oum El Bouaghi, Bourd Bou Arréridj, Chlef et Blida.

Les bovins affectés ont été abattus, selon le même communiqué du ministère de l’Agriculture, et des mesures ont été prises par les walis afin de réguler les flux de bétail ; fermer les marchés aux bestiaux selon la situation de chaque wilaya et fournir les désinfectants pour nettoyer les zones d’épidémie.

« Les opérations de recherche et de surveillance du bétail sont renforcées par la mobilisation de tous les médecins vétérinaires et praticiens libéraux », selon le ministère qui a également annoncé qu’un marché a été ouvert pour l’acquisition de deux millions de doses de vaccin, conformément au plan établi ce mardi lors d’une réunion du Secrétaire général du ministère Kamel Chadi avec les inspecteurs vétérinaires des wilayas.

Des mesures de prévention à l’approche de l’Aid

Le Secrétaire général du ministère de l’Agriculture a donné des instructions aux vétérinaires inspecteurs des wilayas en vue d’« assurer la surveillance le jour de l’Aid et garantir le respect des règles sanitaires en vigueur au niveau des marchés et autres points de vente avec la délivrance de certificats sanitaires qui accompagneront le bétail, notamment pour les éleveurs qui se déplacent vers les autres wilayas ».

En prévision de l’Aid, pendant lequel un nombre conséquent de têtes de bétail seront sacrifiées, des mesures de prévention ont été prises, elles consistent notamment en la désignation par les walis de points de vente de bétail et l’instauration de la surveillance vétérinaire sur ces points de vente.

Le ministère de l’agriculture a également annoncé le renforcement de l’information et de la sensibilisation sur l’engraissement du bétail durant la période précédant la fête de l’Aid : la diffusion de spots publicitaires de sensibilisation autour des bonnes pratiques d’élevage et d’abattage du bétail et l’ouverture, le jour de la fête, de toutes les structures d’abattage et la mobilisation de patrouilles mobiles pour la surveillance des têtes de bétail.

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

close