search-form-close
Frais d’inscriptions pour les étudiants étrangers en France : des universités refusent d’appliquer la mesure

Frais d’inscriptions pour les étudiants étrangers en France : des universités refusent d’appliquer la mesure

L’annonce par le gouvernement français de sa décision d’augmenter fortement les frais d’inscriptions pour les étudiants étrangers non-européens continue de susciter une vive opposition dans le monde universitaire.

Selon Le Figaro, la hausse des frais d’inscription pour les étudiants extra-européens ne sera pas appliquée dans les universités de Clermont Auvergne, Aix-Marseille et Lyon 2. Un décret de 2013 permettra à chaque université de décider de l’application ou non de cette mesure,  précise la même source.

« Nos communautés étudiantes et enseignantes se sont fortement émues de cette hausse des frais d’inscription à l’université. Nous avons donc voté à l’unanimité des membres du conseil d’administration un texte qui refuse une telle augmentation pour l’année 2019-2020 », explique l’université Aix-Marseille, citée par Le Figaro.

Le gouvernement français a décidé d’augmente les frais d’inscription pour les étudiants extra-européens. Ils vont passer dès la rentrée prochaine de 170 et 243 euros à 2 770 et 3 770, respectivement pour la licence et le master. Cette mesure ne s’appliquera qu’aux nouveaux inscrits pour la prochaine année universitaire 2019 -2020.  Les étudiants déjà inscrits ne sont pas concernés par ces hausses.

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

close