search-form-close
France : Youcef Atal visé par une pétition de l’extrême droite

France : Youcef Atal visé par une pétition de l’extrême droite

En France, l’extrême droite « tire » sur tout ce qui est Algérien ou musulman. Après les critiques contre le ministre français de l’Intérieur Gerald Darmanin suite à l’hommage qu’il a rendu dimanche 8 novembre aux martyrs de la guerre d’indépendance de l’Algérie, le Rassemblement national (RN) s’attaque à Youcef Atal.

Bien que le joueur de l’OGC Nice se soit excusé d’avoir « liké » sur Instagram une publication du champion russe de MMA Khabib Nurmagomedov dénonçant les caricatures du Prophète, l’extrême droite française ne lâche pas l’international algérien.

Philippe Vardon, conseiller municipal de Nice issu du Rassemblement national de Marine Le Pen, a lancé le 10 novembre une pétition et un site internet pour réclamer le licenciement du latéral droit des Aiglons.

« J’appelle tous les Niçois, supporters du Gym, amoureux ou amis de Nice, à signer  (…) Atal est totalement disqualifié pour continuer à porter les couleurs de notre club », plaide l’élu du parti d’extrême-droite.

 « Si Patrick Vieira (l’entraîneur de Nice, ndlr) le soutient montrons aux dirigeants de l’OGC Nice que ce n’est pas notre cas », demande le conseiller.

Néanmoins, son appel est loin d’être entendu par les supporters et l’initiative connait un échec retentissant. « La pétition anti-Atal a récolté en dix jours 1,694 signatures… soit 4.7% des places à l’Allianz Riviera, pour se faire une idée », rapporte Nicepresse.com. « Le jeune Aiglon est donc parti pour fouler encore un moment la pelouse de notre stade », se félicite le journal.

Atteint du Covid-19, Youcef Atal est forfait pour le match Algérie-Zimbabwe dont le coup d’envoi sera donné ce jeudi à partir de 20h00 au stade du 5 juillet à Alger, pour le compte de la 3e journée des éliminatoires de la CAN 2021.

Il faut dire que Atal a manqué de chance ces dernières semaines. Après avoir raté le stage de l’EN en Europe (du 5 au 13 octobre) à cause de blessure qui l’a éloigné des terrains pendant un mois, il vient d’être infecté par le coronavirus et son like de la publication du champion russe de MMA Khabib Nurmagomedov est tombé au mauvais moment.

« J’ai liké un post de Khabib car je suis fan du sportif », avait-il réagi samedi 31 octobre sur son compte Instagram. Youcef Atal a assuré qu’il « n’a voulu blesser personne », avant de condamner le terrorisme. « Je suis profondément touché par le dernier attentat à Nice. Je suis musulman et je suis contre le terrorisme.«

Son entraîneur Patrick Vieira l’a soutenu. Tout en concédant que Atal a été « maladroit« , le coach de l’OGC Nice a mis en garde contre les « amalgames ».  « Je suis derrière lui, le club est derrière lui et pour nous, il n’y a même pas polémique », a-t-il dit.

Le 29 octobre, un jeune tunisien avait mortellement poignardé trois personnes dans la basilique Notre-Dame de Nice, la ville du club où joue le défenseur international algérien.

Lire aussi : Radicalisme, Mosquée de Paris, imam Chelghoumi… : entretien avec Ghaleb Bencheikh

  • Les derniers articles

close