search-form-close
Karim Younes réagit à sa désignation parmi les 13 personnalités pour mener le dialogue

Karim Younes réagit à sa désignation parmi les 13 personnalités pour mener le dialogue

L’ancien président de l’Assemblée populaire nationale (APN) Karim Younes a réagi ce mercredi à l’annonce de sa désignation parmi les 13 personnalités appelées à mener le dialogue et la médiation, se disant espérer « être digne de la confiance » placée en lui.

« A l’instar d’autres personnalités, la société civile vient de me solliciter, officiellement, à travers ses animateurs, lors d’une conférence de presse, tenue ce jour même, mercredi 17 juillet, afin que je puisse apporter ma contribution, et rejoindre les efforts de ceux qui sont à la recherche des voies et moyens de sortie de crise », indique M. Younes dans un communiqué diffusé ce mercredi.

« Cette initiative entre dans le cadre d’un processus souverain de médiation, entre les enfants de la patrie et s’inscrit donc dans l’esprit des revendications légitimes des millions d’Algériennes et d’Algériens qui sont sortis dans la rue pour exprimer leur colère et leur désir de changement », affirme l’ancien président de l’APN, également ancien ministre.

« Conscient que l’impasse politique que nous vivons est porteuse de risques, je reste persuadé que seule une démarche concertée, avec l’ensemble des acteurs de la société est en mesure de favoriser une issue pacifique et conforme aux attentes des Algériens. Je ne peux donc me dérober à mon devoir de citoyen, tout en espérant être digne de la confiance, placée en moi », conclut Karim Younes.

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

close