search-form-close
L’Algérie achète 50 000 tonnes de blé

L’Algérie achète 50 000 tonnes de blé

L’Algérie a lancé l’acquisition de 50 000 tonnes de blé à moudre pour une livraison prévue au mois de février, rapporte ce mardi le site spécialisé AgriCensus, qui cite l’appel d’offres de l’Office algérien interprofessionnel des céréales (OAIC).

Le blé acquis devra provenir de France, des pays baltes (Estonie, Lettonie, Lituanie, d’Allemagne, du Canada, de Roumanie, d’Argentine ou des Etats-Unis, précise l’appel d’offres de l’OAIC qui exclut au passage le blé en provenance d’Ukraine et de Russie.

L’OAIC avait, lors de son dernier appel d’offres clôturé le 21 novembre dernier, acquis 540 000 tonnes de blé à 11% de teneur en protéines aux alentours de 223 ou 224 dollars la tonne (livraison incluse) pour une livraison prévue au mois de janvier, étant attendu que la France soit le principal fournisseur.

Le gouvernement a décidé au mois de novembre de plafonner ses importations de blé tendre à hauteur de 4 millions de tonnes par an au lieu de 6,2 millions de tonnes, soit une réduction de 2,2 millions de tonnes.

« Cet amendement s’inscrit dans le cadre des mesures prises par le gouvernement pour préserver les devises et la réduction des importations algériennes de céréales, notamment de blé tendre », avait expliqué le gouvernement.

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

close