search-form-close
Le 5e numéro du journal en tamazight ‘’Tighremt’’ n’a pas été imprimé

Le 5e numéro du journal en tamazight ‘’Tighremt’’ n’a pas été imprimé

Le numéro 5 du journal ‘’Tighremt’’, l’unique quotidien national d’information en langue tamazight lancé en février dernier, n’a pas été imprimé.

Le collectif de la rédaction du quotidien national d’information en Tamazight ‘’Tighremt’’ se dit « surpris par le refus d’imprimer mardi 3 mars à 22h le numéro 05 », lit-on dans un communiqué publié par le collectif de la rédaction qui s’excuse auprès de ses lectrices et ses lecteurs « de ne pouvoir mettre leur journal sur les étals ».

« Au quatrième numéro de Tighremt, l’unique quotidien national d’information en langue tamazight voit son aventure stoppée net pour, selon toute vraisemblance, le caractère latin de sa réalisation. En attendant d’en savoir plus, les lectrices et lecteurs trouveront le numéro 5 du journal sur sa page Facebook », ajoute la même source.

« Nous pensons que cette décision est strictement politique », affirme le directeur du journal Fodil Mezali, joint par téléphone, qui prête à cette interdiction une volonté de certains cercles de limiter voire de freiner l’essor de la langue amazighe pourtant consacrée dans la Constitution.

Selon le responsable, la raison apparente de l’interdiction serait liée à la transcription en caractères latins adoptés par le journal. Or, pour Fodil Mezali, « il n’existe pas une autre graphie que celle latine pour tamazight ».

Fodil Mezali assure que Tighremt est un journal qui « fait de l’information et uniquement de l’information ». « Nous ne sommes pas au service d’un parti politique ou d’un lobby financier ou d’une quelconque autre chapelle. Nous faisons de l’information et notre objectif c’est que ce quotidien national soit distribué partout à travers le territoire national et lu comme n’importe quel autre journal sur la scène médiatique nationale », ajoute le directeur du journal.

  • Les derniers articles