search-form-close
Le journaliste Mustapha Bendjama condamné à un an de prison ferme

Le journaliste Mustapha Bendjama condamné à un an de prison ferme

Le journaliste Mustapha Bendjama a été condamné par contumace à un an de prison ferme assorti d’une amende de 200.000 dinars, a annoncé l’intéressé sur sa page Facebook. Le verdict a été rendu public le 20 décembre, selon le directeur de la rédaction du Provincial.

Cette condamnation fait suite à une plainte déposée par le wali d’Annaba Djamel Eddine Berrimi pour « diffamation » et « atteinte à l’intérêt national » pour avoir « écrit un article » et fait une « intervention télévisée sur l’affaire dite du mariage « non autorisé » pendant le début de la crise de la Covid-19 en mars 2020 », indique le CNLD.

Lundi, le journaliste et correspondant d’El Watan à Constantine, Noureddine Nesrouche, a été entendu par la police et la justice.

  • Les derniers articles

close