search-form-close
Le RCD appelle de nouveau Bouteflika à démissionner

Le RCD appelle de nouveau Bouteflika à démissionner

Le président du RCD, Mohcine Belabbes, a appelé ce jeudi le pouvoir à annoncer des « décisions importantes » visant à « donner une issue positive à l’exigence de renouveau qui s’exprime sous nos yeux ».

« Nous considérons que des décisions importantes doivent être annoncées afin de donner une issue positive à l’exigence de renouveau qui s’exprime sous nos yeux », a affirmé Belabbes dans une intervention prononcée durant la réunion de l’opposition et diffusée par communiqué.

« À ce titre, le chef de l’État doit démettre son gouvernement et annoncer sa démission pour ouvrir la voie à une période de transition qui a pour but de réunir les conditions à même de donner la parole au peuple sur la nature des institutions qui conviennent à notre société et à notre temps avant d’élire ses mandants », a déclaré le président du RCD.

« Pour l’heure, le mouvement avance et évolue selon des expressions et méthodes dont chacun salue les qualités et les performances politiques malgré les tentatives évidentes d’officines bien connues d’en infléchir les dynamiques et objectifs. Notre rôle et notre devoir commandent de veiller à ce que ce mouvement garde intactes sa générosité et ses espérances », a indiqué en outre Mohcine Belabbes.

« Loin des calculs et des ambitions légitimes qui s’afficheront en leur temps, nous devons être à la hauteur de cette détermination inédite, de cette énergie irrépressible et de cette grande générosité des forces vives qui battent chaque jour le pavé dans toutes les régions d’Algérie pour une rupture radicale avec les idées et les méthodes du passé », a affirmé Belabbes. « Cette ligne de conduite doit être celle de toutes celles et qui veulent honnêtement et loyalement être à la mesure de l’appel et de l’engagement de notre peuple », a estimé le président du RCD.

M. Belabbes a déjà appelé le gouvernement et le chef de l’Etat à démissionner, en réaction à la lettre adressée par le président Bouteflika aux Algériens, après le dépôt de sa candidature par procuration au Conseil constitutionnel, dimanche 3 mars.

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

close