search-form-close
L’élection présidentielle maintenue au 4 juillet, selon la présidence

L’élection présidentielle maintenue au 4 juillet, selon la présidence

Malgré l’échec de la conférence qui s’est tenue ce lundi à Club des pins, où une cinquantaine de personnes seulement ont assisté, le pouvoir ne semble pas renoncer à son agenda.

Le Secrétaire général de la présidence de la République, Habba El-Okbi, a annoncé que l’élection présidentielle se tiendra dans les « délais constitutionnels » car consacrée par la Constitution. « Les consultations lancées par le chef de l’État avec les partis politiques et les personnalités nationales se poursuivront jusqu’à l’élection présidentielle qui se tiendra dans les délais constitutionnels, le 4 juillet prochain », a-t-il déclaré à la presse en marge de cette rencontre.

« Les consultations engagées par le chef de l’État avec les partis politiques et les personnalités nationales se poursuivront, car il s’agit de l’avenir du pays et de l’organisation d’élections libres et transparentes », a-t-il ajouté, selon des propos repris par l’agence officielle.

Selon Habba El-Okbi, ces consultations visent à « asseoir la démocratie, à organiser des élections libres et transparentes et à instaurer un nouveau régime politique ».

Interrogé sur les partis ayant décliné l’invitation, Habba El-Okbi s’est contenté de répondre que la Présidence « a invité tout le monde aux consultations sur une question d’une extrême importance » et que « l’opposition a sa propre logique ».

A noter que la conférence s’est tenue en l’absence d’Abdelkader Bensalah. La presse également a été invitée à quitter la salle avant le début des travaux.

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

close