search-form-close
Les boucheries halal et les restaurants kebab dans le viseur d’une ville française

Les boucheries halal et les restaurants kebab dans le viseur d’une ville française

À Toulouse (sud de la France), la mairie Les Républicains (droite) souhaite désengorger le nombre de commerces dits « communautaires », rapportent plusieurs médias français. Sont visés principalement les boucheries halal et les restaurants rapides proposant des kebabs.

C’est dans cette optique que la ville a lancé l’opération « Commerces d’avenir », afin de diversifier la nature des commerces implantés en centre-ville. Selon BFM TV, les autorités municipales utilisent leur droit de préemption dans 33 quartiers afin de limiter les restaurants kebab et les boucheries halal.

« Dans le quartier Arnaud-Bernard, par exemple, il y a un nombre important de commerces communautaires avec la présence de boucheries halal et de kebab », a déclaré Jean-Jacques Bolzan, l’adjoint au maire chargé du commerce, dans des propos relayés par RT France. Avant de poursuivre : « L’opération “Commerces d’avenir” permet d’apporter un peu de diversité [c’est-à-dire] des commerces complémentaires à l’offre déjà existante. »

L’adjoint au maire s’est réjoui de ce nouveau paysage commerçant qui est en train de se dessiner dans des quartiers considérés notamment comme peu sûrs : « Au total, dix locaux commerciaux sont aujourd’hui occupés par de nouveaux commerces. Il y a de belles réussites. Je pense notamment à l’auberge végétarienne “Zinzin” à Arnaud-Bernard et à la boucherie Desroches, rue Bayard », a-t-il déclaré au même média, soulignant que l’ouverture de tels commerces correspondait à l’évolution sociologique de ces quartiers.

« Tout ce qui va arriver en tant que nouveau kebab ou boucherie halal ne sera pas permis sur cette place. On préempte, et on amène un cordonnier, une crêperie, une épicerie, où chaque habitant, quel qu’il soit, puisse trouver ce dont il a besoin pour se nourrir », a affirmé M. Bolzan, selon des propos rapportés BFM TV.

close