search-form-close
L’ultimatum des députés FLN à Moad Bouchareb

L’ultimatum des députés FLN à Moad Bouchareb

Moad Bouchareb va-t-il connaître le même sort que Said Bouhadja, sorti par la force de la tête de l’APN ? Ce lundi, le groupe parlementaire FLN, majoritaire à l’Assemblée, a exigé le départ de Bouchareb.

Réuni, le bureau du groupe présidé par Khaled Bouriah a rappelé, dans un communiqué, que le secrétaire général du parti Mohamed Djemai a, en date du 16 mai, demandé à l’actuel président de l’APN, militant du FLN, de quitter son poste « de manière civilisée ».

Plusieurs députés du FLN « boudent » les activités de la chambre basse du Parlement en signe de protestation contre le refus de Moad Bouchareb de démissionner. Mohamed Djemai a lancé « un appel amical et fraternel », la semaine écoulée, à Moad Bouchareb pour avoir « suffisamment de courage » pour démissionner en faisant « prévaloir les intérêts du pays et de l’État ».

Selon nos informations, les responsables du groupe parlementaire FLN ont fixé un ultimatum de deux jours à Moad Bouchareb : s’il refuse de démissionner d’ici mercredi, « ils vont recourir à d’autres méthodes ». Moad Bouchareb pourrait notamment se voir refuser l’accès à son bureau à l’APN.

Une fois Bouchareb poussé à la démission, un autre président de l’APN sera élu. Nos sources excluent un retour de Said Bouhadja mais elles sont formelles : le prochain président sera issu des rangs du FLN, le parti majoritaire à l’APN.

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

close