search-form-close
Marches contre le 5e mandat : la présidence sous haute surveillance

Marches contre le 5e mandat : la présidence sous haute surveillance

Des membres du Groupement des opérations spéciales de la police (GOSP), l’un d’élite de la police nationale, ont été déployés très tôt ce vendredi matin devant la présidence de la République, a-t-on constaté sur place.

De nombreux véhicules de cette unité d’élite sont stationnés devant le rond-point de la présidence à El Mouradia, en prévision de la marche contre le 5e mandat, prévue vendredi. Des véhicules antiémeute sont également déployés devant le lycée Descartes, à quelques centaines de mètres de la présidence.

[ Photo : TSA © ]


Dans le reste de la ville, des unités des forces antiémeute ont pris position aux points stratégiques, notamment devant le ministère de la Défense nationale, le siège de Sonelgaz, juste au-dessus du siège du gouvernement et à la Place Addis-Abeba, là où la police avait bloqué, les manifestants de marcher vers la présidence, vendredi 22 février, lors de la marche historique contre le 5e mandat.

Au rond-point de Chevalley, devant l’école de police de Châteauneuf, d’importantes forces de police sont également déployées.

  • Les derniers articles