search-form-close

Médecins résidents : le ministère de la Santé infléchit sa position à la veille d’une marche nationale à Constantine

Les négociations entre les représentants des médecins résidents en grève depuis près de quatre mois et la commission intersectorielle chargée d’étudier leurs doléances reprendront demain, lundi 26 février, selon le Dr Taileb, membre du bureau national du Collectif autonome des médecins résidents algériens (Camra).

Jusqu’ici, les réunions de discussion entre les délégués nationaux des résidents et la commission intersectorielle ont été infructueuses. Ce qui a mené à la rupture du dialogue le dimanche 4 février, au terme de la dernière rencontre qui a réuni les deux parties.

Cette nouvelle invitation à négocier semble être un infléchissement de la position du ministère de la Santé, puisque les résidents sont encore en grève et n’assurent que le service minimum, alors que le ministère de la Santé avait conditionné la poursuite des négociations avec les résidents par le gel par ceux-ci de leur grève.

Les résidents qui poursuivent leur mouvement de protestation malgré la reprise des négociations, vont marcher à Constantine, ce mercredi 28 février. La marche nationale drainera probablement les résidents de toutes les wilayas du pays et rassemblera probablement des milliers de manifestants comme lors de la marche nationale que le Camra a organisée à Oran le 9 janvier.

close